Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Difficultés d’évacuations sanitaires en milieu rural : Le Groupe Togola propose les tricycles ambulances médicales

jeudi 2 février 2017

Face aux difficultés à l’évacuation vers les centres de santé, surtout en milieux rural, avec des pertes en vies humaines, face aux coûts élevés des ambulances et leurs frais d’entretien, Le Groupe Togola SA, dans sa quête permanente pour le bien être de nos populations, a conçu avec ses partenaires un outil d’évacuation à la portée du plus grand nombre de citoyens : les tricycles ambulances médicales, plus accessibles et pratiques. La cérémonie de lancement de cette initiative salvatrice, s’est déroulée, le mercredi 1er février 2017 dans les locaux du Groupe à Banakabougou, à travers une conférence de presse. C’était en présence du Directeur général, Binaf Togola, Florent Bally, agent commercial du groupe et Souleymane Diallo, conseiller technique du groupe.

« Cet outil contribue ainsi aux efforts de désenclavement sanitaire d’abord du Mali, ensuite de l’Afrique de l’Ouest et en fin du reste de l’Afrique », a fait savoir Florent Bally, agent commercial du groupe Togola. Selon le conférencier, le groupe Togola SA est une société anonyme au capital de 500 000 000 de FCFA, créée en 2011 à Bamako par augmentations successives de capital et reforme des statuts.

Ce moyen de transport médicalisé dira M. Bally, est bien adapté tant en milieu rural qu’en milieu urbain et contribuera à sauver des vies humaines, notamment celles des femmes enceintes et des enfants en besoin d’évacuation vers les centres de santé. « S’en procurer est un moyen d’investir pour la santé à moindre frais pour nos populations rurales », a déclaré l’agent commercial du groupe Togola.

Il a tenu à faire savoir qu’avec ce projet qui a un coût global de 9 milliards, nous espérons contribuer à diminuer la mortalité maternelle et infantile au Mali, en Afrique et à créer des centaines d’emplois directs et indirects pour notre jeunesse. Avant d’ajouter que ce projet est conforme au cadre stratégique pour la relance économique et le développement durable de notre pays.

Ce projet embrasse selon lui, la logique des autorités publiques et les partenaires internationaux du Mali qui attachent une attention particulière aux couches vulnérables avec une volonté affichée pour la santé communautaire, le désenclavement, l’accès à la santé partout et pour tous.

Après avoir cité les différents domaines d’activités du Groupe, il a conclu en souhaitant qu’ensemble nous puissions relever le défi du désenclavement sanitaire de notre pays avec l’ambition de doter chaque village malien et africain de tricycle ambulance médicalisé d’ici l’horizon 2025.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques