Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Conseil d’Administration du FAFPA : Ousmane Traoré de l’UNTM est le nouveau Président

lundi 15 janvier 2018

Le jeudi 11 janvier 2018, sous la présidence de Maouloud Ben Kattra, ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, le fonds d’appui à la formation professionnel et à l’apprentissage (FAFPA) a tenu sa 22ème session extraordinaire. C’était en présence de Mohamed Allbachar Touré, directeur général du FAFPA, les administrateurs ainsi que d’autres personnalités.

A l’issu des travaux de cette 22ème session, Ousmane Traore de l’UNTM a été nommé Président du conseil d’administration du fond d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA).

Le ministre Ben Kattra a rappelé que la question de l’emploi est toujours demeurée au cœur des préoccupations des plus hautes autorités de notre pays. Il dira que c’est pour cela avec l’avènement en 2013, de son excellence Ibrahim Boubacar Keita, Chef d’Etat, une impulsion nouvelle a été donnée à la prise en charge de cette problématique. Cette dynamique selon lui est manifeste par la volonté politique affirmée et affichée de porter le taux de croissance économique à 2 chiffres et de créer du coup 200 000 emplois nouveaux à l’horizon 2018.

Dans cette perspective, il dira qu’il est aussi encourageant de signaler que, suivant les dernières statistiques, le taux de création d’emploi a été porté à 39% pour la période 2013-2015. Ces emplois créés d’après le ministre, l’ont été par la croissance de l’économie, par l’investissement privé, national ou étranger ; toutes choses dont il est établi clairement, selon diverses études, que la formation et la qualification de la main d’œuvre en sont les principaux facteurs de soutien. C’est pour dire aux administrateurs, combien leur mission d’orientation du fonds national dédié exclusivement au développement des compétences des ressources humaines des entreprises et à la qualification de la main d’œuvre de notre pays, est des plus stratégiques dans le système de valeurs et dans les politiques publiques de développement économique et social.

En situant cette 22ème session dans son contexte, il dira qu’elle se tient dans un contexte particulier marqué d’une part, par la fin du mandat des membres du conseil d’administration et d’autre part par le rappel de certains administrateurs à de nouvelles fonctions.

Le ministre de l’emploi est convaincu que le nouveau Président du Conseil d’administration s’investira d’avantage pour accompagner la direction générale du FAFPA dans la réalisation des missions qui lui sont assignées. Pour cela il a lancé un appel à l’endroit des administrateurs à accompagner et à soutenir la direction générale, pour une mise en œuvre réussie du partenariat public-privé, adossé sur une gestion axée sur les résultats, piloté par un dispositif de suivi et surtout d’évaluation des projets et actions de formation soumis au financement du fonds.

Le ministre a rassuré l’accompagnement de son département pour appuyer toutes les initiatives visant à soutenir les opérateurs économiques du secteur privé dans la quête de performance et de croissance pour d’avantage de création d’emplois.

Le tout nouveau Président du conseil d’administration du fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFA), a rendu un hommage vibrant et solennel au ministre de l’emploi et de la formation professionnelle. Aussi, il a remercié l’ensemble des membres du conseil d’administration pour la confiance placée en sa modeste personne pour assurer la présidence dudit conseil du fonds durant ce mandat de trois ans.

L’occasion était favorable pour lui de féliciter les membres du conseil d’administration élu à cet effet pour donner des orientations pertinentes au directeur général du FAFPA. Par la même occasion, il a félicité le Président sortant et l’ensemble des membres sortants du CA pour leur engagement et leur disponibilité qui ont permis au FAFPA d’atteindre les résultats assignés.

« Je puis assurer l’ensemble des membres du conseil ainsi que le directeur général du FAFPA de ma disponibilité totale et constante et à ne ménager aucun effort pour accompagner le FAFPA à réussir sa mission dans un climat serein et confiant », a-t-il déclaré, avant de conclure.

Bintou Coulibaly

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques