Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Concours de plaidoirie et de réquisitoire « A VOUS MAITRE » : La 4ème édition lancée

lundi 15 juillet 2019

C’est parti pour la 4ème édition du concours de plaidoirie et de réquisitoire « A vous Maître », qui a lieu du 9 juillet au 14 septembre 2019. Une compétition qui a réunit 16 candidats venant de différentes universités de Bamako autour d’un procès fictif.

La cérémonie de lancement s’est déroulée le Mardi 9 juillet 2019 à l’Institut français du Mali. L’initiative est de la Tribune jeunes pour le droit au Mali (Trijeud-Mali), avec l’appui financier de Justice, prévention et réconciliation (Juprec). Ce concours met aux prises 16 jeunes juristes dans des procès fictifs encadrés par des professionnels du droit, des praticiens du droit : avocats et magistrats.

Selon le président de la Trijeud-Mali, l’objectif de cette activité annuelle est de contribuer non seulement, à la formation des juristes, mais aussi à éveiller l’esprit de la culture de l’excellence dans les différentes universités.

« Les innovations de cette édition sont entre autres : la délocalisation de la compétition dans certaines universités, l’octroi d’un stage aux candidats dans les cabinets d’avocats dans les juridictions. Le choix du thème « Jeunesse et extrémisme violent », n’est pas un hasard. C’est pour nous une occasion de sensibiliser les jeunes sur les conséquences liées au terrorisme afin qu’ils ne tombent pas dans les pièges de terroristes », a expliqué Abdouhamane Haïdara, président de la Trijeud-Mali.

Il a également ajouté que son organisation a tenu compte du respect du genre cette année « nous avons 9 hommes et 7 femmes dans la compétition ».

« Chaque semaine verra 2 joutes oratoires. Chaque joute est composée de deux personnes qui s’affronteront en duel oratoire l’un est le demandeur et l’autre la défense sur des questions de droit. Durant la période de la compétition, chaque candidat au concours sera suivi et encadré par un cabinet d’avocat, un praticien du droit, magistrats. », a précisé le président de la Trijeud-Mali.

Il faut noter que ces étudiants ont suivi des sessions de formation sur les violences basées sur le genre, la lutte contre la corruption, le droit international humanitaire, l’éthique et de la déontologie dans la profession d’avocat, la procédure civile et pénale par des juristes professionnels, avocats et magistrats.

Les candidats viennent de la faculté de droit privé (FDPRI), la faculté de droit public (FDPU) et l’Université catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO).

A. SISSOKO

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.