• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Commune III : 90430 électeurs repartis en 25 centres de vote Commune III : 90430 électeurs repartis en 25 centres de vote

    dimanche 20 novembre 2016 , par Assane Koné

    Le centre de l’école Groupe scolaire Dravela (Poudrière), accueille plus de 4000 électeurs divisés entre 9 bureaux de vote.

    Les opérations de vote ont connu au moins une heure de retard. Un retard amputable au coordinateur du centre et aux agents de la délégation générale des élections qui n’étaient pas sur place à 8 heures. Les éléments de la Délégation générale des élections (DGE) chargés d’identifier les bureaux de vote des électeurs via internet n’étaient pas sur place. Et l’identification par SMS, non plus, ne marchait pas.

    L’engouement était visible car plusieurs électeurs étaient en place notamment ceux du 3ème âge.

    Le coordinateur, M. Alassane Soumahoro, a indiqué que « la seule difficulté à laquelle nous sommes confrontés est l’absence des agents de la délégation générale des élections. Mais nous nous attelons à pallier ce problème d’un moment à un autre ».

    Face à cette situation, certains électeurs peinent à trouver leurs bureaux de vote et s’indignent.

    B. Fofana, la soixantaine révolue : « Je suis arrivé au centre depuis 8 h. Mais, je ne trouve pas mon bureau de vote. Les listes sont affichées de manière désordonnée ». Il s’est indigné, avant de menacer de rentrer à la maison.

    A ses cotés, renchérit, Madame Diarra Mariam Guissé. « Je suis motivée à voter. Mais, j’ai cherché mon bureau de vote depuis 7 h mon nom se trouve sur les affichettes, mais ne figure pas sur la liste de mon bureau de vote. C’est cette difficulté qui nous assaille aujourd’hui », a-t-elle confié avec un visage crispé.

    Au niveau du centre Mamadou Konaté même constat amer. D’un coté comme de l’autre, les moyens logistiques font défaut. Les électeurs sont visiblement motivés à accomplir leur devoir civique, mais peinent à identifier leurs bureaux de votes.

    Moussa Mallé SISSOKO

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce