Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Bilans céréalier et alimentaire ex-post 1016/2017 : Bamako abrite une réunion du CILSS

samedi 2 décembre 2017

Samba Ly Souleymane, représentant du secrétaire exécutif du Comité Permanent Inter-états de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel (CILSS), a présidé la cérémonie d’ouverture de la réunion régionale de concertation technique pour la validation des bilans céréalier et alimentaire 2016/2017 et prévisionnels 2017/2018 pour les pays du Cilss, de la CEDEAO, à l’hôtel Salam Azalai de Bamako du 27 novembre 2017. Elle s’est tenue du 27 au 29 novembre 2017.

Depuis plusieurs années, le CILSS anime un dispositif régional de veille sur la sécurité alimentaire et l’alerte précoce avec l’ensemble de ses partenaires techniques nationaux et régionaux. Outre les délégués des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest, le dispositif régional comprend les systèmes régionaux et internationaux d’information sur la sécurité alimentaire, la société civile ainsi que les partenaires au développement.

L’objectif de ce dispositif est de réaliser un suivi rapproché de la situation alimentaire et nutritionnelle destiné à assurer la détection précoce des difficultés conjoncturelles grâce à la synthèse et à la confrontation de diverses informations. C’est un cadre de concertation et de coordination fondé sur des principes de dialogue qui s’appuie sur l’ensemble des systèmes d’information au niveau national et régional.

La réunion s’inscrit dans ce cadre et a pour objectif principal de valider les productions agricoles prévisionnelles et les bilans céréaliers et alimentaires dans les pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest. Au cours de cette réunion les informations relatives à la sécurité alimentaire conjoncturelle dans la région, ont été analysées.

Le représentant du secrétaire exécutif du Cilss, au nom de toutes les délégations des pays membres du Cilss, de la CEDEAO, de l’UEMOA et de leurs partenaires, a exprimé toute sa gratitude au gouvernement et au peuple malien pour avoir accepté d’accueillir cette réunion à Bamako et pour toutes les dispositions prises pour la parfaite organisation de cette concertation.

Ainsi, il faut rappeler que cette réunion technique se tient chaque année à la même période et fait partie de la stratégie élaborée par Cilss pour assurer le suivi permanent de la campagne agricole et de la situation alimentaire.

Selon Samba Ly Souleymane, elle sert de cadre de concertation et de validation des résultats préliminaires des productions céréalières obtenus à l’issu des missions conjointes Cilss/FAO/FEWS NET sur l’évaluation de la campagne agricole et des analyses du cadre harmonisé menées sur le terrain en collaboration avec les services nationaux chargés de l’agricultures et de la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Plus loin dans son allocution, il dira que les données qui seront étudiées au cours de la présente rencontre ont un caractère prévisionnel et peuvent par conséquent être révisées à l’issue de tous les contrôles et vérifications nécessaires dans la perspective de la rencontre régionale de mars 2018 qui va donner les résultats définitifs de la campagne.

Au cours de cette réunion, les participants auront donc à examiner et à valider les différents rapports produits pour chacun des pays membres du Cilss, de la CEDEAO et de l’UEMOA en vue de l’établissement des bilans céréalier et alimentaire ex-post 2016/2017 et prévisionnels 2017/2018.

A noter que cette rencontre se tient à un moment où l’on s’attend globalement à des productions agricoles plus ou moins bonnes, mais une situation pastorale assez difficile dans la plupart des pays du Sahel et d’Afrique de l’ouest. C’est ce qui ressort des conclusions de la concertation technique régionale sur les perspectives agricoles et alimentaires du Sahel et en Afrique de l’ouest, tenue du 18 au 20 septembre 2017 à Conakry en Guinée.

Dr Abdoulaye Hamadoun Maiga, représentant du ministre de l’Agriculture, a assuré que le gouvernement du Mali et ceux des autres pays du Cilss, de la CEDEAO et de l’UEMOA porteront une grande attention aux résultats des travaux pour une meilleure sécurité alimentaire des populations de l’Afrique de l’ouest. Il a rendu un vibrant hommage appuyé à l’ensemble des partenaires techniques et financiers du Cilss et en particulier à l’USAID, et à l’Union Européenne dont l’appui financier, a permis l’organisation de cette réunion.

Lamine Kané

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !

Travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou. Lisez le document d’Appel d’offres ouvert !