Association de la diaspora malienne pour le développement : Mettre les maliens de l’extérieur au cœur du développement du pays

mercredi 26 février 2014

Pour amener les maliens de la diaspora à se mobiliser partout où ils sont dans le monde pour le développement du Mali, des maliens expatriés, dans un sursaut patriotique, ont décidé de mettre sur les fonds baptismaux l’Association de la diaspora malienne pour le développement. Cette nouvelle association qui fera parler d’elle dans les mois à venir dans l’encadrement des maliens de l’extérieur, afin de les mobiliser pour le développement du Mali, a été officiellement présentée à l’opinion nationale et internationale, au cours d’une cérémonie le 25 février 2014, à la Maison de la Presse du Mali.

En milieu bambara, les prémices d’une bonne nuit sont déterminées dès le crépuscule. Cet adage appliqué à la cérémonie de lancement de l’Association de la diaspora malienne pour le développement (ADMD), ne peut que lui annoncer un avenir prestigieux. Pour sa conférence de presse de lancement le 25 février 2014, à la Maison de la Presse, l’ADMD n’a pas fait dans les détails. Les petits plats ont été mis dans les grands. Abdoulaye Bathily, ministre de la justice garde des sceaux, Cheicknan Deteba Kamissoko, ancien ministre de la justice garde des sceaux, Dramane Mallé, représentant du ministre des maliens de l’extérieur et de l’intégration africaine, Mme Karembé Rokya Diarra, représentante du Haut Conseil des maliens de l’extérieur et Mahamadou Diawara, Président d’honneur de l’ADMD, sont autant de personnalités qui ont tenu à honorer de leur présence la cérémonie de lancement de la nouvelle association qui a pour devise : « A l’extérieur, mais engager pour le développement du Mali ». Selon Mahamadou Sacko, son Président, l’ADMD qui veut mettre la diaspora malienne au cœur du développement du pays, s’est fixée un certain nombre d’objectifs. Ce sont : Promouvoir des actions culturelles, sociales et économiques, pouvant améliorer le bien-être social et économique de la diaspora malienne ; Travailler à créer l’union sacrée de la diaspora malienne à travers le monde ; Instaurer un cadre permanent de discussion et d’échange entre les différentes communautés maliennes à travers le monde, en vue de leur mobilisation pour le développement accéléré du Mali ; Amener les maliens de la diaspora à contribuer au développement socio-économique du Mali par la mobilisation des compétences et des moyens et Travailler à l’insertion socio-économique des maliens de la diaspora par la création des centres de formation dans diverses domaines notamment en agriculture, élevage, commerce général, informatique, etc.…Et comme pour dire que l’Association n’a pas perdu le temps, Mahamadiou Sacko a annoncé l’acquisition de 64 parcelles à usage d’habitation pour les adhérents de l’Association. Il a aussi annoncé qu’ils sont en négociations avancées avec plusieurs sociétés immobilières de la place pour déterminer des conditions favorables à l’acquisition de biens immobiliers pas leurs adhérents. Il a indiqué qu’ils doivent rencontrer les autorités compétentes du pays, pour des possibilités d’installation d’une unité industrielle de transformation de déchets dans les environs de Bamako. Ce n’est pas tout, l’association veut aussi contribuer à la sécurité alimentaire du Mali, en aidant certains de ses membres à s’installer dans des zones agricoles du Mali pour participer à l’augmentation de la production alimentaire pour le pays. Mohamed Bathily, ministre de la justice garde des sceaux, a souhaité que cette association pilotée par des jeunes maliens de la diaspora soit le symbole du changement souhaité à tous les niveaux pour la bonne marche du pays. Mme Karembé Rokya, Mahamadou Diawara, Cheickna Deteba Kamissoko et Dramane Malé, ont tous souhaité bon vent à cette association qui a des ambitions nobles pour les maliens de la diaspora malienne.
Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav