| |

Assises Nationales de Refondation : Le rendez-vous pour un Mali nouveau

mardi 4 janvier 2022

« Commencer les assises nationales de la refondation par les communes a permis de reconnaitre le rôle fondamental, fondateurs des communautés dans la construction du Mali nouveau. De poser les soubassements de la refondation sous des socles solides et sur des modèles de gouvernance endogène qui s’inspirent de notre patrimoine historique et culturel », cette délation a été faite par Zeini Moulaye, président du panel des hautes personnalités des assises de la refondation.

Placées sous la haute présidence du Président de la Transition, Chef de l’Etat, Col Assimi Goita, après les phases précédentes, l’ouverture des travaux de la phase finale des assises nationales de la refondation (ANR), au niveau national s’est déroulée le 27 décembre 2021 au Centre de conférence international de Bamako (CICB). Les travaux se sont poursuivis jusqu’au jeudi 30 décembre 2021.

Il s’agira de poursuivre l’objectif qui est de faire le diagnostic sans complaisance et en profondeur de l’état de la nation, de tirer le modèle des foras passés et de faire des propositions concrètes permettant de trouver une solution de sortir crise du pays. La cérémonie inaugurale de cette phase, a enregistré la présence des hautes personnalités du pays. Et, avec les représentants de toutes les forces vives de la nation, qui procèderont à un diagnostic, sans complaisance et sans tabous de la situation de notre pays, examineront les résolutions et recommandations issues des phases précédentes et des exercices précédents et feront des propositions pertinentes qui permettront d’envisager une solution globale de sortir de crise multidimensionnelle de notre pays.

Selon Zeini Moulaye, président du panel des hautes personnalités des ANR, lancé sur les fond baptismaux le 16 octobre 2021, le panel de hautes personnalités de la commission nationale d’organisation, s’est attelé à la préparation conceptuelle des assises nationale de la refondation, aux concertations avec les forces politique et sociales et enfin, à la conduite des travaux sur le terrain.

Les résultats engagés au cours des consultations, comme dans les premières phases d’après lui ont été satisfaisants. L’engouement des populations pour le Mali profond, le dévouement de nos concitoyens, les débats menés en toute liberté, toute transparence, toute sincérité ont marqué des consciences et ont fait les différences.

Au cours de ces concertations, tout en soulignant l’indépendance, l’impartialité et la redevabilité, dit-il, le panel a affirmé à ses interlocuteurs politiques et sociaux agir en facilitateur. Il les a présenté sa démarche et ses objectifs, à savoir : la nécessité absolue d’une action collective de sortir le pays d’une situation peineuse et la recherche de l’inclusivité. Il a insisté sur l’importance d’un élan de solidarité exceptionnelle de tout le peuple malien afin de trouver une solution consensuelle efficace et durable au problème de gouvernance globale auquel fait face le pays.

A l’en croire, la qualité des débats sur le terrain, au niveau local et régional ainsi qu’à l’extérieur de la diaspora à dépasser leurs expériences. Il a indiqué que, du 11 au 23 décembre, les ANR ont été organisées successivement, dans les communes, cercles, régions et le district de Bamako, ainsi qu’au niveau de la diaspora malienne, des maliens réfugiés et déplacés. Et se sont tenues dans 725 communes sur un total de 759, avec un taux de réalisation de 95,52%. Dans 51 cercles sur 60, soit un taux de réalisation de 85%. Mais, elles n’ont pas pu se tenir dans les 9 cercles de Kidal et de Ménaka essentiellement pour des raisons de sécurité. Au niveau régional, les ANR se sont déroulées dans toutes les régions et du District de Bamako à l’exception des régions de Kidal et Ménaka. Au niveau de la Diaspora, elles ont été organisées dans 26 pays. À l’intérieur du pays, les forces politiques et sociales, ont activement et qualitativement participés aux travaux des ANR.

Pour lui, l’engouement exceptionnel manifesté par les populations locales dénote l’engagement des maliens pour une sortie de crise. Il a fait savoir qu’à la suite de ces assises, il serait mise en place un comité de suivi et d’évaluation qui reflétera la configuration des participants aux ANR. Il aura a élaboré de nouveau cadre de référence de politique publique, d’orientation stratégique et de programmation de planification économique.

« Cette phase sera une étape cruciale de la marche de notre pays vers le redressement. Il n’est nullement besoin d’insister sur l’importance pour notre pays de tenir les ANR. Les assises nationales de la refondation sont un impératif pour le Mali eu égard à son état de déliquescence avancé », a déclaré le Colonel Assimi Goita, Président de la Transition, Chef de l’Etat.

Aux dires du Président de la transition, bien que la tenue de ces ANR ne constitue pas une fin en soi, il est important d’admettre que celle-ci constitue une étape indispensable dans la longue marche de notre peuple vers le progrès, le bien-être et la stabilité.

En cette solennelle occasion, il a remercié le président du panel et ses membres, le président de la Commission d’organisation. « En vous choisissant pour siéger au sein de ces deux organes, nous nous sommes point trompés le sens du patriotisme et du devoir, de l’esprit d’écoute et de la neutralité dont vous faites preuve qui ont été sans nul doute les clés du succès de cet exercice combien important pour l’avenir de la transition. Vous avez permis à notre peuple de s’exprimer dans sa diversité et faire un diagnostic sans complaisance des problèmes qui sont à l’origine de la déliquescence de notre Etat et de notre société », a-t-il félicité.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav