Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Aménagement hydro agricole de 495 hectares sur la rive droite de la Falémé à Médinandi : la compagnie minière b2gold va investir 6 milliards de francs CFA

jeudi 2 janvier 2020

Dans les cinq ans à venir, la Compagnie minière B2Gold va investir 6 milliards de nos francs dans l’aménagement hydro agricole et la construction d’infrastructures associées de 495 ha attenante à la rive droite de la rivière Falémé appartenant à Médinandi selon le droit coutumier. L’information a été donnée lors du lancement dudit projet.

Les travaux et les activités prévus pour ce projet consisteront à développer les filières porteuses identifiées dans la zone du projet notamment la filière riz ; la filière maïs ; la filière pomme de terre ; la filière échalote/oignon ; la filière gombo ; la filière bétail/viande ; la filière lait ; la filière avicole ; la filière poisson ou de la pêche ; ainsi que la filière miel. Le projet comporte 4 composantes. Ce sont : Composante 1 : Aménagements Hydro Agricoles (AHA) et Infrastructures Socio-économiques ; Composante 2 : mise en Valeur Agricole ; composante 3 : Appui à l’Entreprenariat Agricole et à l’Agriculture Commerciale ; composante 4 : Gestion du projet.

Le lancement de cet important projet a eu lieu le vendredi 20 décembre 2019 dans la salle de conférence de la Préfecture de Kéniéba, sous la présidence de Idrissa KANE, Préfet de Kéniéba et Mohamed Diarra, Directeur Pays de B2Gold Mali, en présence de plusieurs autorités du cercle et les représentants des villages de la commune.

Les bénéficiaires potentiels du projet seront les suivants : les populations de Médinandi et Bétakily qui sont les populations les plus proches du projet ; les populations des villages voisins (essentiellement le nouveau village Fadougou) ; les jeunes ruraux et les femmes rurales des communes de Kéniéba et Dabia ; les candidats à la création d’entreprises agricoles (jeunes diplômés d’origine rurale, de préférence des communes de Kéniéba et Dabia) dans les domaines de l’agriculture commerciale (pomme de terre, riz, échalote/oignon), de la pisciculture, de l’embouche de petits ruminants.

Il faut rappeler que ce projet initié et fiancé par B2 Gold s’inscrit dans le cadre de la réduction de la pauvreté, de l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire, du développement économique et social des communautés environnantes. En plus de ce projet, B2Gold avait initié des projets pilotes de développement communautaires et un programme de développement des compétences professionnelles et de l’entreprenariat qui sont en cours d’exécution, couvrant les communautés de Fadougou, Medinandi, Tintiba, Moussala ainsi que la commune et Kéniéba.

Après avoir souhaité la chaleureuse bienvenue à tous et particulièrement à l’équipe de B2Gold,le Préfet de Kéniébaa salué le partenariat fécond que B2Gold développe avec le Cercle à travers la Mine de Fekola notamment les villages impactés par la production.

Pour sa part, le directeur-pays de B2Gold, a annoncé avec force que sa société est résolument engagée à financer ce projet jusqu’à hauteur de 6 milliards de F CFA sur 5 ans. Le patron de B2 Gold a insisté auprès des autorités et des communautés de faire de ce projet leur propre projet car c’est pour eux que B2Gold finance le projet sans intérêt.

Ces allocutions ont été suivies de la présentation du projet DPRI par Amadou Boye Coulibaly, consultant et Hassan Ouedraogo, Directeur Développement Durable. Il a été rappelé que c’est dans le cadre de l’activité d’exploitation des ressources minières, la mine d’or de Fekola entend contribuer de façon significative au développement des populations impactées. Après une large concertation avec les différentes parties prenantes (y compris les populations locales), il s’est avéré que c’est la création de projets d’aménagement dans le secteur agricole qui serait une réponse à un développement intégré pour la réduction de la pauvreté et l’amélioration des conditions de vie des populations locales. Il a indiqué que la pauvreté affecte environ 53% des ménages de la localité.

Pour eux, cette initiative cadre parfaitement avec les objectifs de la Politique de Développement Agricole (PDA) à travers la Loi d’Orientation Agricole (LOA), loi promulguée en Mai 2006 qui définit les grands axes du développement du secteur agricole du Mali.

Poursuivant, il diront que dans le cadre de la réduction de la pauvreté, la mine d’or de Fekola soucieuse du renforcement de capacité, de l’autosuffisance alimentaire, du développement économique et social des communautés environnantes a initié des projets pilotes de développement communautaires et un programme de développement des compétences professionnelles et de l’entreprenariat qui est en cours d’exécution, couvrant les communautés de Fadougou, Medinandi, Tintiba, Moussala ainsi que la commune et Kéniéba. Le projet va consister à l’aménagement hydroagricole et infrastructures associées de 495 ha attenante à la rive droite de la rivière Falémé appartenant à Médinandi selon le droit coutumier.

Le schéma d’aménagement proposé du projet pour la zone de 495 ha est le suivant : 260 ha pour l’exploitation du riz en hivernage et les cultures maraichères en contre saison froide, 122 ha pour l’exploitation du maïs en hivernage et les cultures maraichères en contre saison froide, 60 ha pour l’aménagement des infrastructures d’accompagnement ; et enfin 53 ha pour le reboisement compensatoire.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav