Alou Ifra N’diaye à l’imam Dicko à propos de l’attentat de Radisson : « Je dis sans prendre de précaution que vous justifiez l’acte »

lundi 30 novembre 2015

Alou Ifra N’diaye à l’imam Dicko à propos de l’attentat de Radisson : « Je dis sans prendre de précaution que vous justifiez l’acte »

Monsieur l’Imam Dicko,

Vous avez dit à propos de l’attentat de Radissson Blue de Bamako que « l’acte est condamnable ». Mais vous ne l’avez pas condamné. C’est votre droit.

Mais quand vous dites, je cite : « ces gens nous ont été envoyés par Dieu à cause de nos comportements, car tout le monde sait aujourd’hui ce qui se passe chez nous ! Il y a actuellement dans notre pays des adeptes de Loufti (Gay, Lesbiennes), des bars et que ce qui s’est passé n’est qu’une infime partie de ce qui doit nous arriver, et que le plus dur est à venir ! ». Je dis sans prendre de précaution que vous justifiez l’acte.

J’aimerais vous entendre sur le sort des milliers d’enfants mendiants exploités par les marabouts et récupérables puis transformables en kamikazes par ceux dont vous justifiez l’acte. J’aimerais vous entendre sur le comportement des parents qui font ces enfants et les abandonnent à ce triste sort. J’aimerais vous entendre sur les actions de ces gens de plus en plus nombreux qui pratiquent, avec le nom de Dieu, commerce, politique, médecine, pharmacie et autres faux miracles.

J’aurais aimé vous entendre ce jour d’enterrement d’un officiel sur le terrain camp digue quand un prêcheur célèbre dit devant l’assemblée, dont les leaders chrétiens du Mali dans leur habit officiel, « tous ceux qui ne prient pas avec le nom de Mahomet et qui ne mettent pas leur front au sol pendant leur prière iront en enfer »

Monsieur l’Imam Dicko, Dieu nous a laissé le LIBRE ARBITRE. C’est à nous de prendre les bonnes décisions pour rendre harmonieux et tolérant notre société. C’est à nous de rendre plus agréable, plus doux notre société. C’est à nous d’éduquer mieux nos enfants. Eduquer mieux nos enfants implique beaucoup de choses. Faire moins d’enfants par exemple si on n’a pas les moyens de les éduquer.

Monsieur l’Imam Dicko, je soutiens que Dieu n’est que Miséricordieux. Il aime. Il ne déteste pas. Que tu sois blanc, noir, jaune, femme, jeune, vieux, gay, lesbienne, hétérosexuel, chrétien, bouddha, hindou, athée, musulman ! Il aime. Il n’est qu’Amour et Miséricordieux.

Alioune Ifra Ndiaye

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Réactions

  • ces gents ont été enyés par Dicko non par Dieux me lui n’envoyés les faires du male je pas il la trouves me va rendez comptes, A dieux suis ont Dicko ches Bamako yamalquiyaman
    ya pas Dicko ya Dieux tous puissance, la ya pas de profi

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav