Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Affaire Bakary Togola : La coordination nationale de ses amis dénonce une accusation sans fondement

samedi 28 septembre 2019

« Le Président Bakary Togola est poursuivi aujourd’hui pour la gestion d’un fonds qu’il n’a jamais gérer. Les prétendues ristournes auxquelles le dénonciateur anonyme fait allusion sont directement versées par la CMDT aux coopératives ». La déclaration a été faite par la coordination nationale des amis de Bakary Togola (CNA/BT), lors d’un point de presse.

Le samedi 28 septembre 2019, dans le but d’informer l’opinion nationale et internationale sur l’affaire dite des ristournes de la confédération des sociétés coopératives des producteurs de Coton (C-SCPC) déclenchée par une dénonciation anonyme, la coordination nationale des amis de Bakary Togola (CNA/BT) a organisé un point de presse. Il a été animé par Moussa Z. Doumabia, secrétaire général de ladite coordination. C’était à la maison de la presse.

« Le Président Bakary Togola est poursuivi aujourd’hui pour la gestion d’un fonds qu’il n’a jamais géré. Les prétendues ristournes auxquelles le dénonciateur anonyme fait allusion sont directement versées par la CMDT aux coopératives ». Cette déclaration a été faite par la coordination nationale des amis de Bakary Togola, lors d’un point de presse, et précisément par Moussa Z Doumabia, secrétaire général de la (CNA/BT).

En effet, il y a plus de dix ans, « on ne parle plus du terme ristourne entre les cotonculteurs et la CMDT. On parle plutôt de complément de prix », a-t-il fait savoir. Pour indiquer que le groupement des syndicats cotonniers et vivriers a tenu un point de presse le 20 septembre 2019, lors duquel, il a été annoncé que le complément de prix (ristournes) de la dernière campagne cotonnière a été déjà versé aux coopératives par la CMDT et qu’il n’y a pas de reliquats des années antérieures.

Par la voix de son secrétaire général, la CNA/BT dénonce des déclarations mensongères, pitoyables et honteuses, diffusées par certains médias et par des réseaux sociaux, tendant à porter atteinte à la dignité et à l’honorabilité du Président Bakary Togola. Elle déplore également la récupération politique de cette affaire par certains hommes politiques.

Pour cela, la CNA/BT lance un appel à tous ses démembrements, coordinations régionales, coordinations de cercle et les anciennes villageoises de rester mobiliser pour soutenir Bakary Togola dans cette épreuve. Selon le secrétaire général, elle continuera à user de tous les moyens légaux à travers le pays pour la libération de Bakary Togola afin que le monde rural puisse retrouver son équilibre d’antan.

La CNA/BT, estime que Bakary Togola doit bénéficier de la présomption d’innocence et se dit prête à apporter sa contribution à la justice malienne pour la manifestation de la vérité. Elle demande justice et renouvelle sa confiance à la justice malienne pour l’éclatement de la vérité dans cette affaire.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.