Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

mercredi 2 janvier 2019

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela fragiliserai davantage la cohésion sociale », fait constater Aliou Boubacar Diallo. Avant de proposer qu’ « Il faut absolument aller vers l’implication de toutes les couches sociales et politiques du pays ». « Chaque malien doit pouvoir se reconnaître en ceux qui conduiront ces réformes afin de s’en approprier pleinement le contenu. De fait, l’avenir du Mali dépendra de la capacité des acteurs politiques nationaux à se surpasser et à mettre le Mali et rien que le Mali en avant ». Et, de conclure qu’il faille « mettre le au-dessus de tout ». Lisez les vœux de nouvel AN 2019 de Aliou Boubacar Diallo, adressés au Peuple malien !

Chers compatriotes,

C’est toujours un plaisir de vous adresser mes vœux les meilleurs à l’occasion du nouvel an. Je souhaite à chacune et chacun d’entre vous une année 2019 pleine de bonheur, de santé et de prospérité. J’ai une pensée particulière pour nos FAMAs ainsi que pour toutes ces familles qui souffrent des conséquences injustes d’une crise qui nous est imposée par des forces obscurantistes.

Chers compatriotes,

L’année 2018 fut principalement marquée par la tenue de l’élection présidentielle des mois de Juillet et Août derniers. Je garde le meilleur des souvenirs de cette période et particulièrement de notre engagement collectif qui a suscité un très fort engouement au sein de la population. Et je vous le dis : l’espoir et la volonté de changer les choses que nous avons portés ne doivent pas s’éteindre avec la fin de cette période électorale. Nous devons rester vigilants et mobilisés pour faire triompher notre idéal de justice sociale et de changement.

Chers compatriotes,

En 2019, le Mali et son Peuple seront appelés à faire des choix qui nous engageront durablement ainsi que les générations futures. Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national.

Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela fragiliserai davantage la cohésion sociale. Il faut absolument aller vers l’implication de toutes les couches sociales et politiques du pays.

Chaque malien doit pouvoir se reconnaître en ceux qui conduiront ces réformes afin de s’en approprier pleinement le contenu. De fait, l’avenir du Mali dépendra de la capacité des acteurs politiques nationaux à se surpasser et à mettre le Mali et rien que le Mali en avant.

Chers compatriotes,

Mettre le Mali au-dessus de tout. Voici la principale et dernière leçon que je retiens de notre Illustre disparu, Seydou Badian. Permettez-moi ici de réitérer mes condoléances les plus sincères à sa famille mais aussi à chacun de vous pour lequel il était un père et un grand-père. Sa disparition doit tous nous interpeller. Œuvrons donc à ce que l’année 2019 soit enfin le point de départ d’une nouvelle marche vers la paix, la sécurité et le progrès.

Chers compatriotes,

Je vous réitère mes vœux les meilleurs de bonheur, de santé et de prospérité pour l’année 2019.

Qu’Allah bénisse le Mali et son Peuple !

Aliou DIALLO
Président d’honneur de l’ADP-Maliba

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.