Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

mercredi 5 septembre 2018

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !

APPEL D’OFFRES OUVERT


Date : 29 Août 2018

Appel d’offres No : 019/08/2018/BDM - SA

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou.

Le projet est financé sur fonds propres de la BDM – SA.

1. Consistance des travaux :

Les travaux objets du présent Appel d’Offres sont compilés en un lot unique comprenant :

 Travaux de démolition de maçonneries et dépose de menuiseries et de Carrelage ;
 Travaux de maçonneries ;
 Travaux de carrelage ;
 Travaux de cloisonnement, de menuiseries Aluminium et de vitreries ;
 Travaux d’Electricité, de climatisation et d’Informatique ;
 Travaux de plomberie sanitaire et de sécurité incendie ;
 Travaux de peinture ;
 Travaux d’aménagement d’espaces de stationnement et d’espaces verts.

2. Les candidats intéressés peuvent obtenir des informations auprès de la Direction des Moyens Généraux de la BDM SA sis en face de la cathédrale Tél. 20 22 53 36/20 20 70 68 00 BP 94 Bamako.

3. Les exigences en matière de qualifications sont :

• Critères financiers :

i. Avoir un chiffre d’affaires annuel moyen entre Cent à Deux cent millions FCFA (100 000 000 à 200.000.000 FCFA) au cours des trois (3) dernières années (2015, 2016, 2017) ;

ii. Disposer d’une ligne de crédit d’au moins vingt millions de francs CFA (20.000.000 FCFA) délivrée par une institution bancaire ou une attestation de capacité financière du même montant.

• Critères techniques :

i. Expérience à titre d’entrepreneur principal d’au moins trois (3) marchés similaires au cours des cinq (5) dernières années (2013, 2014, 2015, 2016, 2017) dans la construction ou la réhabilitation d’une agence bancaire ;

ii. Disposer du personnel technique de maîtrise avec les qualifications et l’expérience requise composé d’un ingénieur de génie civil comme Directeur des travaux, un ingénieur de Génie civil comme conducteur des travaux, un ingénieur en Génie électrique et de technicien en plomberie sanitaire ;

• Critères administratifs :

Être en règle vis-à-vis de l’administration :

 Statuts de l’entreprise
 Inscription au registre de commerce
 Agrément
 Carte professionnelle
 Certificat de non faillite
 Quitus fiscal
 Carte d’Identification Fiscale
 Procuration du signataire de la soumission (le cas échéant)

4. Acquisition du dossier :

Les candidats intéressés peuvent retirer le dossier d’appel d’offre contre paiement en espèce d’une somme non remboursable de Cinquante mille francs CFA (50.000 FCFA)à l’adresse mentionnée ci-après : DIRECTION DES MOYENS GENERAUX DE LA BDM-SA, Avenue Modibo KEITA en face de la cathédrale de Bamako.

5. Date et heure limite pour la remise des offres :

Les offres techniques et financières devront sous peine de nullité, parvenir à la DIRECTION GENERALE sise au troisième étage du Siège de la BDM – SA sous plis fermé avec comme seule mention le numéro de l’appel d’offre au plus tard le 17 Septembre 2018à 16 heures.

Les offres remises en retard ne seront pas acceptées.

6. Délai d’exécution :

Le délai d’exécution des travaux, objet du présent appel d’offres est laissé à l’appréciation du soumissionnaire. Toutefois ce délai ne doit excéder 2 mois.

7. Validité des offres :

Les Soumissionnaires resteront engagés par leur offre pendant une période de quatre-vingt dix jours (90) à compter de la date limite du dépôt des offres comme spécifié au point 19.1 des IC et au DPAO.

8. Participation à la concurrence :

Sont admis à concourir toutes les Entreprises ou groupement d’Entreprises en règle vis–à–vis de l’Administration pour autant qu’elle ne soit pas sous le coup d’interdiction ou de suspension.

9. Réserve :

La BDM SA se réserve le droit de ne donner aucune suite à tout ou à une partie du présent appel d’offres.

10. Visite des lieux :

La visite des lieux n’est pas obligatoire mais souhaitée pour toute entreprise soumissionnaire. Elle permettra de visiter le chantier et ses environs et d’obtenir pour elle-même et à ses risques tous les renseignements qui peuvent s’avérer nécessaires pour la préparation de son offre.

11. Renseignements complémentaires :

Les renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès du cabinet d’architecture et d’Urbanisme « AUDEX SARL » Sogoniko Rue 106 Porte 97 – Bamako
Tél. : (+223) 20 20 75 87 / 66 74 68 44.

L’Administrateur Directeur Général
Bréhima Amadou HAÏDARA

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en