Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

mercredi 16 mai 2018

Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au nord du Mali. Deux individus, ce présentant comme des responsables du GATIA, viennent de regagner le HCUA avec armes et bagages. Lisez le communiqué publié à cet effet !

Déclaration d’adhésion au HCUA des maires de fractions et notables de la commune de Lafia

Monsieur Ababa Ag Rhima, 1er adjoint au Maire de la commune de Lafia (Aglal), cercle de Tombouctou, Chef de poste du GATIA à Aglal, Vice-président du conseil local des jeunes du Cercle de Tombouctou, Secrétaire aux relations intérieures du Bureau exécutif de l’AJIKRT. Fils du Chef de tribus Keltamouleit, feu Rhima Aga Toha.

Et, Mohamed Alher Ag Mohamedine, 1er vice-président du bureau local du GATIA Tombouctou, membre du Conseil de Cercle de Tombouctou avec différentes fractions que composent sa tribu à savoir fraction Keltamouleit blanc, franction kel Takassit, fraction Kal tarewit, fraction imiticha, fraction peul, fraction kal Tirou, fraction Kouloutane, village Mar Mar, fraction Kal Taborit.

Ont décidé de démissionner définitivement du Groupe auto défense Touareg imghad et Allié (GATIA) au profit de la CMA Haut conseil pour l’unité de l’Azawad (HCUA). Optent à partir de l’instant pour un Azawad uni, prospère, juste et de paix. Voilà une grande influence dans le cercle de Tombouctou.

Ont signé :

Ababa Ag Rhima, 1er adjoint au Maire

Mohamed Alher Ag Mohamedine, Membre du Conseil de Tombouctou

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en