Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Tessalit région de Kidal : Des lampadaires solaires arrivent

jeudi 12 octobre 2017

Mme Baranga Gasarabwe, représentante adjointe du secrétaire général des Nations Unies, chargés des questions humanitaires, a conduit le mardi 10 octobre 2017, une mission diplomatique à Tessalit dans la région de Kidal. Objectif : Pour lancer le projet d’éclairage par des lampadaires solaires et le renouvellement de la digue. Ces deux projets sont financés par la Norvège, à travers la MINUSMA, à hauteur de plus 220 millions de francs CFA.


La cérémonie a enregistré la participation de Sidy Mohamed Ag Ichirachi, Gouverneur de la région de Kidal. « Par cette initiative, la MINUSMA vole aux secours des populations de la commune rurale de Tessalit de la plus belle manière à travers l’électrification de cette localité en lampadaire solaire », a-t-il indiqué.

Les travaux de réalisation de l’électrification de la ville de Tessalit par des lampadaires solaires, seront exécutés par une ONG locale, pour une durée de six mois.

Renforcement de la digue pour faire revivre le maraichage à Tessalit

Avec une population estimée à environ 67 638 habitants, selon le recensement de 2009 et essentiellement composés de touaregs, à l’instar des autres localités de la région de Kidal, Tessalit tire essentiellement ses ressources de l’élevage, de l’artisanat et du commerce. « Mais, dans cette localité, la population pratique le maraichage, même si les conditions climatiques n’y sont pas trop favorables », a estimé Iknane Ag Mohamed, Coordinateur de l’ONG Emergence de la jeunesse.

Et, Mohamed Ag Albessaty, President de l’Ong AFORD de Tessalit, d’ajouter que c’est pour faciliter la pratique de cette activité qui contribue énormément à la lutte contre l’insécurité alimentaire que son ONG a initié grâce à un financement de l’Ambassade de la Norvège au Mali, un projet qui vise le renforcement des digues.

Au nom des populations bénéficiaires des deux projets, Ousmane Ag Abdoula, Maire de la commune rurale de Tessalit, a estimé qu’ils sont porteurs d’espoir et a salué les bailleurs de fonds qui ont permis le lancement des travaux.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en