• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Syndicat libre du secteur de l’énergie EDM-SA : Pour son deuxième anniversaire le SYLSEM pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs

    lundi 20 février 2017 , par Assane Koné

    Dans le cadre de la célébration de son deuxième anniversaire, le syndicat libre du secteur de l’énergie au Mali EDM-SA (SYLSEM 3ème syndicat), a organisé une conférence de presse, le 18 février 2017 à la Bourse du travail, en vu d’exprimer leurs préoccupations, d’informer l’opinion nationale et internationale en ce qui concernant le recrutement.

    Cette rencontre avec la presse a réuni les membres de ce mouvement syndical, notamment le secrétaire général du SYLSEM, Mamadou Boulkassoum Touré, Mohamed El Moctar, secrétaire adjoint, Fousseyni Keita, secrétaire administratif du SYLSEM. 

    L’objectif de cette rencontre, a fait savoir le secrétaire générale, Mamadou Boulkassoum Touré est de réunir les partenaires techniques particulièrement la presse qui selon lui constituent l’élément clé pour informer la population en ce qui concerne leurs préoccupations.

    « Notre environnement extérieur ne se rend pas compte des conditions de vie des travailleurs d’EDM » a-t-il souligné. Avant d’ajouter que cette rencontre est l’occasion de faire savoir la réalité qui se traduit par des difficultés, souvent même complexes. Il a souhaité que cela soit porté à la connaissance du public.

    « Pendant ces 2 ans d’existence, il y a eu la confiance » a-t-il souligné. Pour lui de 2006 à 2015, il n’y a pas eu d’augmentation de salaire, pendant ce temps les choses évoluaient socialement bien.

    Concernant le recrutement, il dira que le système est bien appliqué mais pas au préalable. « Notre but c’est de pouvoir rapprocher la direction vers un sens de redéploiement à l’intérieur. On veut que le recrutement se face selon les normes, que cela soit des personnes compétentes et qui répondent aux critères », a-t-il indiqué.

    Le SYLSEM a vu le jour la 1ère semaine du mois de janvier 2015, a rappelé le secrétaire adjoint Mohamed El Moctar. Il dira ensuite depuis lors, ils ont rencontré des problèmes. Selon lui, d’abord pour être accepté par les autres syndicats. « Avant nous d’autres mouvements syndicaux existaient. Ils avaient atteint leur limite. C’est suite à ce constat que le SYLSEM a vu le jour », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter d’autres préoccupations. « Nous voulons un plan d’amélioration des conditions de vie pour le personnel d’EDM-SA à la retraite, améliorer les conditions de vie du personnel actif, satisfaire les engagements, tenir compte de la liberté de droit syndical, élaborer un nouveau contrat plan, et qui va dans le sens de l’amélioration du présent », sont autant de revendications du SYLSEM.

    Il a conclu ses propos en invitant le personnel d’EDM à se mettre ensemble pour relever les défis auxquels ils sont confrontés.

    Bintou Coulibaly (stagiaire)

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce