Version imprimable de cet article Version imprimable | |

« Solidarité-Emploi » à Ségou : Synergie d’actions en faveur des réfugiés

mardi 27 décembre 2016

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, M. Mahamane BABY, a officiellement lancé l’opération « Solidarité-Emploi », à Ségou, le 23 décembre 2016.

L’opération consiste à recruter et à former 60 jeunes stagiaires pour l’encadrement et le suivi des populations des zones de retour des réfugiés, a expliqué le ministre BABY à l’entame de son propos.

Elle est initiée et mise en œuvre par le ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle et celui de la Solidarité et de l’Action humanitaire à travers l’Agence nationale pour l’Emploi (ANPE), pour le premier, et la Direction nationale du Développement social (DNDS), pour le second, a révélé le ministre BABY.

Aussi, a-t-il tenu à féliciter et à encourager les cadres de ces deux structures pour réussir la mise en œuvre effective de cette opération devant contribuer au renforcement de l’employabilité des jeunes et à l’expression de la nécessaire solidarité envers les populations qui ont été meurtries et traumatisées par les séquelles de la grave crise sécuritaire que notre pays a connue en 2012.

Le ministre BABY a ainsi saisi cette occasion pour remercier très sincèrement son collègue, M. Hamadoun KONATE, pour son engagement dans la recherche de solutions à l’épineux problème de chômage des jeunes, mais aussi et surtout, pour son souci de faciliter le retour, dans les meilleures conditions, de nos compatriotes réfugiés.

« Depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali, issu du processus d’Alger, les plus hautes autorités, notamment SE El hadj Ibrahim Boubacar KEITA, Président de la République, chef de l’Etat, et le Premier ministre et chef du Gouvernement, Modibo KEITA, se sont engagées à créer les conditions nécessaires pour faciliter le retour, le rapatriement, la réintégration et la réinsertion rapides de toutes les personnes déplacées et mettre en place les mécanismes de prise en charge appropriés », a-t-il souligné avec force.

C’est un dispositif qui concerne 30 communes réparties entre les régions de Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou et Kidal, a précisé le ministre BABY, avant de saluer l’initiative de ce partenariat public-public.

« Vous trouverez auprès des autorités et des responsables des collectivités les appuis et les soutiens nécessaires à l’accomplissement de votre noble et exaltante mission », a-t-il rassuré les 60 stagiaires dans le sillage du Représentant du ministre de la Solidarité et de l’Action humanitaire.

« Je souhaite, à l’heure du bilan, me réjouir de très grande abnégation dont vous aurez fait montre au cours de votre contrat », a indiqué le ministre BABY, avant d’inviter lesdits stagiaires à faire preuve d’engagement, de disponibilité, de dévouement, de courtoisie et, surtout, de compréhension face aux besoins multiples et pressants des populations démunies, désorientées et très souvent traumatisées.

Le porte-parole des stagiaires a promis d’honorer la confiance ainsi placée en eux.

Source : CCOM/MEFP

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !