| |

Ségou’Art/ Festival sur le Niger 2021 : Une édition spéciale à cause de la COVID-19 et de l’insécurité

jeudi 3 décembre 2020

« L’édition 2021 de Ségou ‘Art/Festival sur le Niger aura lieu du 4 au 7 février 2021 sur les berges du fleuve Niger à Ségou. Elle est placée sous le thème : « Culture et COVD-19 : Quel espace pour le digital en Afrique ? ». Cependant, en raison de la pandémie de la COVID-19 et du contexte sécuritaire, la Fondation du Festival sur le Niger a décidé d’organiser une édition spéciale dans un format créatif de l’évènement sous le signe de ‘’la Résilience et de la Cohésion Sociale’’ ». L’information a été donnée le samedi 28 novembre 2020, par Attaher Maïga, Coordinateur général de Ségou ‘Art/Festival sur le Niger, accompagné de Mohamed Doumbia, coordinateur de la Caravane culturelle pour la paix. C’était lors d’un déjeuner de presse à l’hôtel Savane de Ségou.

« L’édition 2021 de Ségou’Art/Festival sur le Niger se déroulera autour des composantes suivantes : Ségou ‘Art, salon d’art contemporain du Mali ; la Caravane culturelle pour la paix ; le Korè Fab Lab ; les Conférences et séminaires, le théâtre, conte, slam et musique », a indiqué d’entrée de jeun Attaher Maïga. Avant de nous faire remarquer qu’en raison de la Covid-19, il a été décidé de ne pas organiser cette année la Foire agricole et artisanale qui mobilise chaque année des milliers de visiteurs qui viennent d’un peu partout d’Afrique de l’Ouest. « Ils nous sera quasiment impossible de réunir les conditions pour le respect de la distanciation sociale pendant la Foire agricole et artisanale. Donc, nous avons jugé utile de surseoir à son organisation pour cette édition », a indiqué Attaher Maïga.

Probablement, il n’aura pas cette année les grands concerts au bord du fleuve
Très soucieux de la santé des festivaliers, la Fondation du Festival sur le Niger a pratiquement opté pour une édition spéciale de Ségou ‘Art/Festival sur le Niger sans les grands concerts au bord du fleuve. « Au regard de la pandémie de la COVID-19, nous avons pris la décision difficile de surseoir cette année à l’organisation des grands concerts au bord du fleuve Niger », a indiqué Attaher Maïga.

Il a ajouté que cependant, la musique sera présente à l’édition 2021 de Ségou’Art/Festival sur le Niger à travers « la Nuit de la Diversité et de la Résilience » dans le cadre de la Caravane Culturelle pour la Paix, avec des artistes invités du nord, du centre et du sud. « Ce sera un important moment d’échanges, de brassage et de réconciliation entre les différentes communautés du Mali à travers la musique », a-t-il ajouté.

Il a aussi annoncé que l’édition 2021 de Ségou’Art/Festival sur le Niger a décidé de rendre hommage à deux virtuoses de la musique Ouest-africaine : Mama Sissoko et Sékou Bembeya. « Cette année, hommage sera rendu à Mama Sissoko du Super Biton de Ségou et à Sékou Bembeya du mythique groupe de la Guinée Conakry, le Bembeya Jazz à travers une création musicale inédite », a-t-il indiqué. Avant de dire que ces deux géants de la musique feront revivre de très bons souvenirs avec les sonorités particulières de leurs guitares.

Toujours au titre des hommages, il a annoncé qu’un hommage sera rendu à Karidjigué Laïco Traoré, un grand chorégraphe et homme de culture malien, pour la qualité de sa collaboration pendant plusieurs années avec le Festival sur le Niger et pour sa contribution au développement de l’art et de la culture au Mali.

Pour ce qui concerne le salon d’art contemporain (Ségou ‘Art), il a annoncé que pour cette édition, la manifestation s’apprête à accueillir une exposition internationale d’art contemporain avec les artistes du Mali et de l’Afrique de l’Ouest. Il y a aussi annoncé l’organisation de « l’exposition Bi Mali » ou le Mali contemporain avec les talents émergents de l’art au Mali. Mais, parallèlement à ces expositions, il a indiqué que toutes les dispositions sont pises pour une exposition des artistes séniors amis de Ségou ‘Art que sont Abdoulaye Konaté, Cheick Diallo, Janet Goldner, etc…

Cette année, le Salon d’art contemporain du Mali s’apprête à recevoir des expositions individuelles, sous forme d’hommage à des artistes comme Ismaël Diabagaté et Amahiguéré Dolo. Parallèlement des jeunes artistes maliens auront l’opportunité de participer à un master class de sculpture dirigé par le sculpteur nigérian Olu Amoda. Simon Njami, qui fut pendant de longues années, le maître d’œuvre des Rencontres photographiques de Bamako, y sera pour animer un master class sur le marché et les perspectives de l’art contemporain en Afrique.

En plus de la sélection des 3 meilleurs artistes de l’Afrique de l’ouest, Ségou ‘Art 2021 va inviter des galeries d’art du Mali et d’ailleurs.

Comme c’est le cas depuis quelques années, Ségou’Art/ Festival sur le Niger 2021 va recevoir la Caravane culturelle pour la paix, un projet Sahélo-transsaharien créatif et conscient, soutenant la paix, la tolérance et la solidarité au Sahara et dans la région du Sahel. Pour cette 8ème édition de la caravane à Ségou prévue du 25 janvier au 7 février 2021, Attaher Maïga a annoncé des évènements comme une résidence de création avec les jeunes artistes musiciens du Mali et du Maroc sur le thème de la diversité et la paix ; une grande exposition sur le thème « Quand le nord et sud fêtent… » ; les rencontres communautaires autour de la cérémonie du thé et de la diversité gastronomique du nord et du sud et des pays invités, la nuit de la diversité culturelle et de la Résilience et l’atelier de labellisation du circuit Ecofest-Africa-EFA.
Au titre des Conférences et séminaires, Attaher Maïga a annoncé le séminaire panafricain organisé par la Fondation Festival sur le Niger, en partenariat avec l’Observatoire des politiques culturelles en Afrique (OCPA) autour des thèmes de l’année 2021 déclarés par l’Union Africaine. Ce sont : Thème 1 : « Arts, culture et patrimoine : leviers pour bâtir l’Afrique que nous voulons » ; thème 2 : « Culture et COVID-19 : Quel espace pour le digital en Afrique ? » ; thème 3 : « Diversité culturelle et résilience » ; thème 4 : « Financement du secteur créatif africain post COVID-19 : quels défis et perspectives ?

En ce qui concerne le théâtre, le conte, et le slam, l’édition 2021 a programmé la pièce « Secret » de Acte Sept ; la pièce « Grace à une pomme » de Blonba ; la pièce « Au nom du thé, du sucre et du grin » de Anw Ka Blon et la pièce « Les Coépouses » de Djonkala.

Amaichata Salamata y sera pour le conte. Elle va présenter son conte « Bébé calebasse, Noura, Ali et ses oiseaux ». La compagnie Nama Y sera pour son conte « Le chat pèlerin ». Anw Jigi Art va entretenir les festivaliers avec son compte « Petit Bodiel et autres contes ».

Du côté du slam, l’on aura Aziz Siten’k avec son spectacle intitulé « Dungaré ». Il sera accompagné par le groupe Balanzan slam de Ségou.

Ségou’Art/ Festival sur le Niger sans les manifestations traditionnelles ne saurait exister. Donc, le baara, les kôrèdugaw, les masques dogons, les marionnettes de ségou et le tindé, seront de la partie.

Pour cette édition, la Fondation du Festival sur le Niger annonce l’organisation d’un atelier à l’intention des journalistes culturels d’Afrique de l’ouest et du centre.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Réactions

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav