Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Ségou’Art 2019 : La galerie « Sunjata Créations » émerveille spécialistes et profanes des arts

jeudi 7 février 2019

Avec son écriture artistique dénommée le « Bogopaint » qui est un mélange de tissus bogolan à la peinture, la Galerie « Sunjata Créations » fait actuellement sensation à la Fondation du Festival sur le Niger à Ségou. Galerie invitée à l’édition 2019 de Ségou’Art, par la beauté esthétique de ses œuvres et par la profondeur des thématique qu’elles abordent, « Sunjata Créations » est parvenue à réconcilier simples amateurs et professionnels pointus des arts du continent et du monde.

De l’œuvre intitulée « le Pouce de la famille » à celle dénommée « Symphonie », en passant par des œuvres comme « Le Complot », « Le Joueur de Kora », « Les Danseuses de charme », « Le Balafoniste », « le Parfum du désert », « La Danse du couple », « Initiation maritale », et « Parole de musique », la dizaine d’œuvres exposées à Ségou’Art 2019, par la Galerie « Sunjata Créations » est une invitation à apprécier l’harmonie entre le bogolan et la peinture acrylique. De cette harmonie les œuvres de la galerie « Sunjata Créations » dégagent une beauté esthétique qui n’a d’égale que leur signification. En plus de leur spécificité d’être des œuvres collectives, la dizaine de tableaux exposés, avec manière, ramènent des profondeurs du riche patrimoine culturel africain des concepts artistiques et culturels, dans le but de jeter des ponts entre le passé, symbolisé par l’usage du « Bogolan » et la peinture acrylique qui reste une forte expression de l’époque contemporaine.

Selon Guédiouma Sanogo, Directeur Général de « Sunjata Créations », le « Bogopaint » s’inscrit résolument dans le contexte de la Renaissance culturelle africaine, dans la mesure où il contribue à faire connaître les valeurs de la cosmogonie africaine.

Le Collectif d’artistes de la galerie « Sunjata Créations » s’est aussi inscrit dans la démarche de reprise du témoins du Bogolan, là où des stylistes de renom comme Chris Seydou l’ont laissé, pour lui ouvrir de nouveaux horizons. Nous nous rappelons que le Bogolan a été révélé au monde dans les années 80 par le styliste malien Seydou Doumbia dit Chris Seydou. « Si celui-ci l’a introduit dans la haute couture et l’habillement, ‘’Sunjata Créations’’ en a fait un objet d’art plastique, en introduisant cette technique millénaire de teinture des tissus dans l’univers de l’art et de la décoration », nous a indiqué le Directeur Général de « Sunjata Créations ».

Et, cela se voit très bien, le Bogolan est intégré de façon harmonieuse dans la quasi-totalité des œuvres de « Sunjata Créations », à travers une plastique qui utilise un large éventail d’objets sculptés peints comme la porte et la serrure dogon, les masques africains, les tabourets, les coffrets à bijoux, les statuettes, les walé, les animaux…

Contrairement aux autres galeries, « Sunjata Créations » n’expose pas d’autres artistes que ceux qui sont membres de son collectif de créateurs. « Sunjata Créations » collabore avec un certain nombre de peintres, dont la plus illustre est Mme Irina Condé, peintre russe de l’Ecole des Beaux-arts de Moscou, basée à Conakry. Le Promoteur de la galerie « Sunjata Créations » est l’honorable Guédjouma Sanogo, député de Sikasso, et au centre de la conception et la production artistiques de « Sunjata Créations »

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de