• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Séminaire de restitution de l’étude actuarielle des régimes gérés par l’INPS : Ce qu’il faut savoir

    L’an deux mille dix-huit et le 19 juin s’est tenu à Bamako, à l’hôtel Maeva, le séminaire de restitution de l’étude actuarielle sur les régimes de prévoyance sociale gérés par l’ institut National de Prévoyance Sociale. Le présent séminaire avait pour objectif

    Programme de Renforcement des capacités pour l’éducation au Mali : Vers l’élaboration d’une Stratégie Nationale pour le Développement des Statistiques de l’Education

    Dans l’objectif d’élaborer la cartographie des données pour le Cadre National des Indicateurs (CNI) et le plan de collecte des données requises, le Bureau de l’UNESCO à Bamako, en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale, et avec l’appui technique

    Programme pour la Consolidation de la Paix au Mali : la planification des activités a été élaborée de manière participative

    Le Bureau de l’UNESCO à Bamako a organisé, du 4 au 7 juin 2018 à Ségou, l’atelier sur l’élaboration du Manuel de formation et de planification des activités du programme sur les fonds pour la Consolidation de la Paix « Peacebuilding fund » (PBF), dénommé « Les

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Sécurisation des personnes et des biens : Le Mali vers une Police de proximité

    jeudi 25 janvier 2018 , par Assane Koné

    Azer Kamaté, secrétaire général du ministère de la sécurité et de la protection civile, a procédé le mercredi 24 janvier 2018, à l’ouverture des travaux préparatoires de la mise en place de la police de proximité pour mieux assurer la sécurité des personnes et des biens et partant garantir une meilleure implication de la société civile et de l’administration dans la gestion de la sécurité.

    Cette rencontre qui s’inscrit dans la volonté d’ouvrir un cadre d’échange avec les citoyens, a réuni les services centraux de la sécurité, les élus locaux et les partenaires.

    Le secrétaire généra du ministère de la sécurité et de la protection civile, a souligné que l’objectif de la rencontre est de mieux assurer la sécurité des personnes et des biens à travers la mise en place de la police de proximité, de garantir une meilleure implication de la société civile et de l’administration dans la gestion des questions de sécurité, de préparer la mise en place des commissions de sécurité au niveau des différentes communes et de préparer la mise en place de la grande commission intercommunautaire. Il a ajouté qu’elle s’inscrit dans une volonté commune d’ouvrir un cadre d’échange à leurs concitoyens.

    Cette démarche participative, selon lui témoigne tous les intérêts que le ministre en charge de la sécurité accorde à la police de proximité. « Cette approche aussi régionale soit elle ne pourra donner de résultats probants sans l’implication de tous les acteurs », a-t-il lancé. Parlant des résultats attendus, il dira que chaque commune sera dotée d’une commission de sécurité regroupant tous les acteurs impliqués au niveau de la commune et la mise en place de la grande commission intercommunautaire au niveau du District de Bamako.

    Satiki dit Moro Sidibé, directeur général de la gendarmerie, a rappelé que depuis deux ans, ils participent à la rencontre internationale des chefs de police et de la sécurité aux Etats Unis. Pour dire qu’à toutes ces occasions ils ont eu des merveilleuses opportunités de travail de la police de proximité. « Depuis, nous nous sommes mis dans la posture de mieux travailler et ensemble avec la participation de toutes les forces », a-t-indiqué. Selon lui ce qui explique la participation massive de la police nationale, de la gendarmerie, de la grade nationale et de la protection civile autour des maires des communes rurbaines et rurales.

    « C’est un début et nous entendons mieux maîtriser l’organisation et de faire une opération teste dans le district de Bamako et plus tard nous allons corriger et essayer d’améliorer le cadre de travail et de collaboration entre les collectivités et les forces de sécurité et après nous allons essayer de développer la même expérience toujours en synergie », a rassuré M. Sidibé. Avant de dire que la mission de la police de proximité est de se servir des leviers indispensables, des partenaires indispensables au profil des populations et des biens, de faire participer tout le monde (les couches sociales, les notabilités, les autorités, les entités, les secteurs d’activités) qui ont un rôle à jouer dans le cadre de la sécurité mais de manière coordonnée en donnant à chacun un rôle efficace à jouer pour des résultats meilleurs qui vont faire le bonheur de nos populations. Il a conclu son intervention en indiquant qu’ils comptent tenir cette rencontre trimestriellement.

    Bintou COULIBALY

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce