Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Ramadan 2017 : La BDM organise des opérations de rupture du jeûne dans des mosquées de Bamako

vendredi 16 juin 2017

Entreprise citoyenne malienne, soucieuse d’être au près du peuple malien qui constitue en grande partie sa clientèle, la BDM-SA ne rate aucune occasion pour témoigner de sa solidarité avec les maliens. Dans le cadre du mois de Ramadan 2017, la BDM-SA a organisé deux opérations de rupture de jeûne dans deux mosquées de Bamako.

Le 14 et le 15 juin 2017, une bonne partie des cadres de la direction générale de la BDM-SA, ont participé à la prière du crépuscule dans la mosquée de Tokorobougou en commune V et dans la mosquée Kalapo à Hamdallaye en Commune IV du District de Bamako. Pour cause : La BDM-SA, banque citoyenne, a décidé cette année à la faveur du mois de Ramadan d’y organiser des opérations de rupture de jeûne.

Au titre des cadres qui ont représenté la BDM-SA à ces différentes opérations de « Sunakari », l’ont peut citer : Moriba Nfaly Camara, Secrétaire général de la BDM-SA, Oumar Konté, Directeur des grands comptes institutionnels, Mahamane Ascofaré, Directeur adjoint des agences de l’intérieur, Cheick Fantamady Keita, Directeur des ressources humaines de la BDM-SA, Badiani Doudou Théra, responsable marketing et communication, Mamadou Coulibaly, secrétaire général du syndicat, Moctar Diallo, membre du syndicat.

« La BDM-SA est une grande banque citoyenne. Elle est toujours aux côtés du peuple malien. Le mois de Ramadan étant un mois de partage par excellence, nous avons décidé d’être solidaires avec les citoyens maliens, nos clients », a indiqué Cheick Fantamady Keita, Directeur des ressources humaines de la BDM-SA.

Au nom de l’iman de la Mosquée de Torokorobougou, Boubacar Sissoko dit vieux Cissé, Porte parole, organisateur principal, 3ème muezzin et 3ème prêcheur de la mosquée de Tokorobougou, a salué l’initiative de la BDM-SA. Il a rappelé que celui qui aide une personne à rompre son jeûne, a le centuple des bénédictions du jeuneur. « Nous sommes heureux du choix porté sur notre mosquée pour magnifier la solidarité de la BDM-SA avec les musulmans du Mali », a-t-il déclaré.

Du côté de la mosquée Kalapo de Hamdallaye en Commune IV du District de Bamako, l’iman Mohamed Haïdara a salué le geste hautement islamique de la BDM-SA. Selon lui, l’initiative de la BDM-SA va en droite ligne avec les recommandations coraniques par rapport à la solidarité pendant le mois de Ramadan. « Nous sommes très heureux de cette initiative qui va dans le sens des prescriptions islamiques dans le mois de Ramadan », a-t-il déclaré. Il a ensuite formulé des bénédictions pour le Mali, les maliens et pour la BDM-SA.

Pour ces deux opérations dans les deux mosquées de Bamako et pour l’opération de rupture de jeûne que la banque compte organiser pour son personnel, ce sont environ 5 millions de FCFA qui seront dépensés.

Vu l’engouement que cela a suscité auprès des fidèles musulmans dans les mosquées sélectionnées, c’est le lieu de souhaiter l’extension de telles opérations à travers d’autres mosquées. Il sera aussi intéressant de voir d’autres structures bancaires du pays emboiter le pas à la BDM-SA pour exprimer leur solidarité avec les fidèles musulmans pendant le mois saint du Ramadan.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques