Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Protection et promotion de l’environnement : Poulo met des ‘’Soldats de la nature en mission

lundi 19 août 2019

« L’initiative des ‘’gilets Verts’’ vise à opérationnaliser la dynamique qui devrait apporter non seulement une contribution significative aux questions fondamentales qui concernent la prévention et la lutte contre les pollutions et les nuisances, mais aussi de contribuer à la lutte contre la pauvreté et prévenir certains conflits communautaires liés à l’accès aux ressources naturelles ». Cette déclaration a été faite le 17 août 2019, par Housseynou Hamion Guindo, ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable. C’était au Palais de la culture, lors de la cérémonie officielle de lancement du Mouvement des « Gilets verts ».

Composés de jeunes, d’hommes, de femmes, d’associations, d’ONG, de religieux, de chasseurs, de chefs coutumiers, de leaders d’opinion, de volontaires, de bénévoles et d’anonymes dévoués à la cause de notre environnement, le Mouvement des « Gilets verts » se présente aujourd’hui comme l’instrument que le ministre de l’environnement veut utiliser pour le renforcement de l’appropriation à la base des questions liées à l’environnement et à l’assainissement.

Selon lui, les Gilets Verts dont le slogan est « dehors, c’est aussi chez nous », seront reconnus par la couleur verte de leur Gilet. Il a indiqué que « cette armée de volontaires s’organisera sur le terrain en fonction d’un programme annuel préétabli ». Avant de préciser que « Armés de leurs outils et d’une dévotion sans pareille, ils cibleront certains endroits de notre ville qu’ils se chargeront de rendre plus propres pour montrer le bon exemple à la population ». Et, d’ajouter que « leur satisfaction résidera dans la reprise de cette action citoyenne par d’autres ».

Le Ministre a aussi ajouté qu’en plus des campagnes de salubrité, les Gilets Verts organiseront des journées de sensibilisation à l’endroit des ménages sur les questions liées à l’environnement et à l’assainissement dans les zones ciblées. « Dans la mouvance de cet éveil des consciences de tout un chacun, ils informeront les citoyens sur les dangers de la destruction de leur environnement », a-t-il précisé.

Et, pour mieux outiller le Gilets verts, le ministre a annoncé que les services techniques du département seront mis à contribution pour prendre en charge leur formation. « A moyen terme, notre objectif est de favoriser l’émergence d’une société civile indépendante, consciente des enjeux de la gestion efficiente de notre cadre de vie », a-t-il déclaré.

Par cette approche, le ministre Housseynou Amion Guindo pense pouvoir impulser les orientations afin que chaque citoyen se sente concerner par les actions visant à améliorer la qualité de son cadre de vie et à préserver les bonnes pratiques d’hygiène et d’assainissement.

En ce qui concerne les Gilets verts, il dira qu’au-delà de leur engagement en faveur de notre environnement, et au regard du fait que ce sont des acteurs venant d’horizons divers, qu’ils seront liés par une charte. « Ce document sera officiellement signé par toutes les parties prenantes, et déterminera leurs missions dans un plan d’actions », a-t-il précisé.

En plus du Ministre et des milliers de jeunes qui ont pris la salle du Palais de la culture d’assaut, il faut dire que cette cérémonie a aussi enregistré la participation des chefs de quartiers de Bamako, les chasseurs du Mali, les leaders religieux musulmans, chrétiens catholiques et protestants et les communicateurs traditionnels à travers une forte mobilisation du RECOTRADE.

Les premiers responsables de tous ces regroupement, ce sont engagés à soutenir cette belle initiative du ministre qui aider les citoyens maliens à protéger et préserver leur environnement.

Assane Koné

Lire la vidéo Ici

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.