Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Projet IntegrityIdol in Mali : Un budget prévisionnel de 150 millions pour l’année 2018

mercredi 4 juillet 2018

Le samedi 23 juin 2018 l’hôtel Onomo de Bamako a abrité les travaux de la 1ère session ordinaire du conseil d’administration du projet « IntegrityIdol in Mali ». Ils se sont déroulés sous la direction de Mme Gmama Koné, présidente du conseil d’administration, en présence de Moussa Kondo, directeur pays AccountabilityLab Mali.

« Dans toute œuvre, une organisation et une évolution s’impose d’où l’une des raisons de cette rencontre pour qu’ensemble, on puisse donner une feuille de route à cette structure », a déclaré la présidente du CA. Selon elle, l’Idol, avec ses approches innovantes, est une organisation inclusive, voire un espace de repérage et de reconnaissance des travailleurs. Elle a invité les administrateurs à formuler des propositions innovantes et de fortes recommandations pour que Idol in Mali grandisse d’avantage.

Moussa Kondo, directeur pays AccountabilityLab Mali, a rappelé qu’il y a deux ans, ils ont lancé les activités AccountabilityLab Mali. Avant de préciser que la gestion du temps des activités, du contenu de ce programme est d’une importance capitale. Il a indiqué que depuis le lancement de ce projet les membres n’ont ménagé aucun effort pour son avancement. Lors de cette session, le rapport d’activités a été soumis aux membres du conseil, qui devait le valider et plancher sur le plan d’action 2018.

D’après lui, depuis 2016, le projet a mis en place un comité de gestion qui pourra guider les administrateurs et doter la structure d’un budget. « Avec un budget de 105 millions, nous voulons que ce projet soit national et qu’il couvre toute l’étendue du territoire », a-t-il proposé.

Cette année, en plus de IntegrityIdol in Mali, M. Condo a souligné qu’ils ont des initiatives, notamment des espaces de travail en commun, le projet de l’entreprenariat social qui vise à aider des jeunes entrepreneurs non seulement pour se faire de l’argent mais de contribuer à résoudre les problèmes sociaux dans leur communauté. A cela s’ajoute le projet d’aide citoyen qui sillonne la région de Ségou et de Mopti.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !