Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Pour renforcer les relations avec le Mali : Le Bénin se dote d’un nouveau consulat à Bamako

mardi 8 janvier 2019

La communauté béninoise a célébré le vendredi 4 janvier 2019, l’inauguration du nouveau consulat du Bénin au Mali, dans le quartier Hippodrome à Bamako.

Cette cérémonie inaugurale a enregistré la présence de plusieurs personnalités, notamment Olga Ahouansou Sanvee, consule honoraire du Bénin au Mali, Noël Koussey, ambassadeur du Bénin au Mali, Bakary Coulibaly, représentant du ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale. Elle a été purement symbolique et traditionnelle à travers des sacrifices.

A l’entame de son propos, l’Ambassadeur du Bénin a souligné que son pays et le nôtre entretiennent de très bonnes relations dans bon nombre de domaines notamment, dans les transports à travers l’utilisation du corridor béninois par les transporteurs maliens, avec l’utilisation du Port Autonome de Cotonou par les opérateurs économiques maliens pour l’écoulement de leurs marchandises.

Après avoir rappelé leur rattachement au respect de leurs traditions, il a souligné la volonté du gouvernement béninois d’inscrire le pays dans un développement harmonieux, en privilégiant la qualité de vie des béninois. Il s’agit donc pour lui d’agir sur les situations sociales et économiques des béninois comme en témoignent les 45 projets phares du programme d’actions de la Maison du Bénin d’un coût total de 7 086 milliards de FCFA. Selon lui, elle se veut une vitrine et un pôle de diffusion du patrimoine culturel du bénin à travers, ses arts traditionnels et contemporains, sa gastronomie, son savoir-faire et ses innovations. Il a ajouté que la Maison sera un lieu d’échange, de partages et de loisirs. Ensuite, elle sera en complément du consulat, un point d’information sur les opportunités d’investissements au Bénin. Et enfin, elle servira également de logement temporaire aux Béninois fraichement arrivés à Bamako.

L’Ambassadeur a lancé un appel au peuple Béninois. « Avançons donc tous ensemble, accompagnons notre gouvernement, au quotidien, pour que ces nombreux chantiers ouverts s’achèvent dans l’intérêt de la population béninoise toute entière », a-t-il lancé.

Pour sa part le représentant du ministre, a indiqué que la symbolique de cette cérémonie n’échappe à personne, car elle traduit la volonté du gouvernement béninois de renforcer sa coopération avec le Mali. Selon lui, elle intervient en marge de la présentation des lettres de créance du nouvel Ambassadeur du Bénin au Mali et marque un nouveau et promoteur départ dans les relations entre les deux pays.

« En inaugurant ce consulat aujourd’hui au Mali, nous fondons beaucoup d’espoir sur les résultats de cette inauguration qui, constitue une occasion de donner un nouvel élan au raffermissement des liens entre les deux pays, dans le cadre d’une confiance renouvelée et renforcée par l’élargissement du champ de la coopération », a-t-il déclaré.

Lors de son intervention, il n’a pas oublié de saluer la convergence de vues entre les deux pays sur les grandes questions d’intérêt commun, notamment la lutte contre les différentes formes de crimes organisés avec en tête le terrorisme, le changement climatique, le développement, la lutte contre la pauvreté. Il a déclaré que le Mali suit avec beaucoup d’intérêts et apprécie les efforts déployés par le peuple béninois dans le cadre de son développement socio-économique, de la promotion de la démocratie et de l’Etat de droit, sous la conduite bienveillante de Patrice Talon, Président de la République du Bénin.

En terminant ses propos, il a rassuré du soutien total de son département pour le bon accomplissement des activités quotidiennes que le consul et ses collaborateurs vont accomplir pour leurs compatriotes vivant au Mali.

La coupure du ruban et le dévoilement de la plaque inaugurale, la visite des locaux, la présentation du projet de la Maison du Bénin, ont mis fin à ce moment symbolique.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.