Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Photographie/Exposition sur la parentalité dans le monde : Kilabo lance un appel à candidature

dimanche 25 février 2018

Dans le cadre de son programme en santé des mères, des nouveau-nés et des enfants financé par Affaires mondiales Canada, le Carrefour de solidarité internationale (Canada) et l’organisme Kilabo sont à la recherche de candidatures de photographes professionnelles afin de prendre des photos sur le thème de la parentalité et de la naissance au Mali.

La candidate devra se déplacer dans les communautés locales maliennes afin de photographier les processus et rituels liés à la naissance.

Ces photos figureront dans une exposition, regroupant des clichés provenant du Mali, du Pérou et du Canada. L’exposition sera imprimée sur tissus et présentée à la fois au Québec, mais aussi auprès des communautés partenaires à l’étranger afin de mettre en lumière les différences culturelles et matérielles, ainsi que les inégalités, qui teintent la naissance à travers le monde.

La personne recherchée :

● Est une photographe professionnelle et possède son propre matériel ;
● Est malienne et réside au Mali ;
● A de l’expérience comme photographe à l’international ;
● Possède une grande capacité d’adaptation et a de la facilité à entrer en contact avec les autres ;
● Partage des valeurs liées à l’égalité entre les sexes ;
● Doit avoir une bonne maîtrise de la langue française ;
● Doit maîtriser les bases du logiciel Lightroom.

Spécificités :

• La candidate devra collaborer à distance avec une photographe du Canada, qui réalise les photos au Pérou et au Canada. Elle devra se familiariser avec le concept de l’exposition qui a déjà été élaboré. Elle devra aussi fournir ses fichiers de photographie RAW afin que le travail d’édition soit fait au Canada. Son travail sera reconnu en bonne et due forme lors de l’exposition ;
• Les coûts liés aux déplacements seront entièrement pris en charge par Kilabo ;
• Le mandat devra être réalisé avant juin 2018 ;
• Le cachet est à discuter avec l’organisation.

Pour appliquer :

Prière de nous faire parvenir une lettre d’intention, un CV, des références professionnelles ainsi que votre portfolio à l’attention de M. Bakary Doumbia, coordonnateur général, à bakary.doumbia@kilabo.org d’ici le 12 mars 2018 à 13 h. Pour toute question, vous pouvez nous contacter à cette même adresse courriel. Les dossiers incomplets ou transmis autrement que par courriel ne seront pas retenus.

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de