Version imprimable de cet article Version imprimable | |

PRESSE EN LIGNE : Appel Mali lève le voile sur ses activités de 2019

samedi 31 août 2019

Le vendredi 30 août 2019, dans le cadre du lancement de ses activités au titre de l’année 2019, qu’elle doit mener pendant six mois, l’Association des professionnels de presse en ligne au Mali (Appel-Mali) a organisé une conférence de presse. Cette rencontre avec la presse a été animée par Modibo Fofana, président de ladite association. Il était assisté par les membres du bureau. C’était à l’immeuble de l’Ex UJAO à l’ACI 2000.

En partenariat avec Free presse Unlimited, Appel-Mali a initié une série d’activités, conformément à son plan d’action 2019. Ces activités sont relatives à la formation, les échanges périodiques ciblés et surtout l’efficience du nouveau bureau. L’axe majeur de cette série d’activités est la dynamisation du siège de l’Appel-Mali. Le but recherché est de donner une autre dimension au siège, en faire un espace convivial, de rencontre et de travail pour les journalistes de la presse Internet au Mali.
Dans le registre des formations et échanges périodiques, il s’agit particulièrement des activités de renforcement de capacités des professionnels de la presse en ligne sur les thématiques directement liées à l’exercice de la profession de journaliste et d’éditeur de médias en ligne. Elles sont entre autres : les formations sur l’éthique et la déontologie, la cybercriminalité, la problématique du modèle économique, le plaidoyer, l’écriture web, la gestion financière, l’initiation d’un espace d’échange périodique entre journalistes en ligne, des acteurs de la société civile et des responsables politiques appelé « Plateau Presse en ligne ». Pour arriver à ses fins, Appel-Mali met en avant le dynamisme et la bonne organisation de son bureau, récemment renouvelé.

Aussi, Appel-Mali, dans le cadre du partenariat avec Free press Unlimited et la fondation Tuwindi, se lance résolument dans la promotion du genre dans le secteur des médias en ligne. L’objectif est de compter plus des femmes dans le paysage des médias en ligne au Mali, surtout au niveau de la responsabilité.

Créée en 2014, selon son président, Appel-Mali est la 3ème organisation faitière de la presse au Mali, après l’ASSEP et l’URTEL. Les objectifs assignés à Appel-Mali sont multiples. « Il s’agit de créer un cadre d’échange entre les professionnels des médias en ligne au Mali, de contribuer à l’émergence de véritables entreprises de presse et améliorer les conditions de vie et de travail des journalistes et les professionnels de médias en ligne au Mali. Aussi, d’accompagner le gouvernement dans sa politique de communication et de professionnaliser les acteurs de la presse en ligne », a déclaré Modibo Fofana.

LIRE LA VIDEO

Selon Modibo Fofana, Appel-Mali a décidé d’innover et d’associer tous les journalistes. « Si nous nous organisons pas, personne ne le refera à notre place », a-t-il déclaré. Pour dire qu’ils ont élaboré un avant-projet de loi qui prend en compte tous les détails de la presse en ligne. Mais qu’elle a besoin d’être soutenu par l’Etat et plus particulièrement par le ministère en charge de la communication.

Le président de l’Appel-Mali dans son intervention a précisé qu’ils sont en train d’encourager la production interne pour éviter certains dérapages déontologiques. Avant d’estimer que tous les sites d’information en ligne seront, dans les jours à venir de vraies entreprises.

Pour sa part, Assane Koné, secrétaire chargé des relations extérieur de l’Appel-Mali, a invité les maliens à ne pas confondre un journal en ligne avec une page facebook. Selon lui, un journal en ligne est un organe de presse animé par des professionnels de la presse qui utilisent l’Internet comme support de diffusion des informations.

Il a aussi mis l’accent sur l’importance des organes en ligne. En plus de l’atteinte d’un nombre élevé de lecteurs, avec la possibilité d’être présents sur les réseaux sociaux, il dira que la presse en ligne offre aujourd’hui d’importantes opportunités aux entreprises pour leur publicité à moindre frais et avec une forte audience. « Avec Appel-Mali, les autorités maliennes, les organisations de la société civile, les commerçants et autres entrepreneurs ont un interlocuteur crédible avec qui il faut désormais traiter pour toutes les questions concernant la presse en ligne, que certains appellent journaux en ligne ou presse Internet, au Mali », a-t-il conclu.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.