Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Observatoire National de l’Emploi et de la Formation : Un bilan positif

jeudi 10 novembre 2016

Observatoire National de l’Emploi et de la Formation (ONEF) a tenu jeudi 10 novembre 2016, dans ces propres locaux, la 3ème session de son conseil d’administration. La réunion était présidée par le président du conseil d’administration, Mahamane Baby, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, en présence du directeur général de l’Onef, Boubacar Diallo.

A l’ordre du jour : vérification des mandats, adoption du projet d’ordre du jour, examen et adoption et du rapport d’activités à mi-parcours 2016, examen et adoption du projet 2016 rectifié.

La présente session est l’occasion pour les administrateurs à travers les échanges fructueux et des débats francs, de procéder à un examen minutieux des documents soumis et de faire des recommandations pertinentes qui permettront à l’Onef d’améliorer de façon significative la qualité de ses prestations dans le domaine de la collecte du traitement, de l’analyse et de la diffusion des données statistiques sur le marché du travail.

Intervenant devant les administrateurs, le ministre de l’EFP, Mahamane Baby a remercié les membres du conseil d’administration pour leur présence à cette session. Il a ensuite rappelé que la production des données statistiques fiables sur l’emploi et la formation est la clé du succès contre le chômage, le sous-emploi et la pauvreté.

C’est conscient de cette réalité que l’Onef a signé le 31 octobre 2016 une convention de coopération avec Lux-développement d’un montant de 153 millions FCFA pour la réalisation d’études dans le cadre de la composante 2 : « formation et insertion professionnelle » du Programme Indicatif de Coopération (PIC III).

Après la deuxième session ordinaire du conseil d’administration tenue le 21 janvier 2016, selon Mahamane Baby, la présente session s’inscrit dans le cadre de l’examen à mi-parcours des activités de 2016 et du niveau d’exécution du budget 2016.

Pour le directeur général de l’Observatoire, l’ONEF a démarré ces activités en 2015. Aux dires de Boubacar Diallo, de 2015 à maintenant beaucoup d’activités ont été réalisées, surtout l’année 2016. Il a constaté que le bilan de l’exercice est positif. Dans le rapport qui date du 31 octobre 2016, il est ressorti que le taux de réalisation en cours est de 69% des activités programmées et un taux d’exécution de 51% du budget 2016. A noté que le budget prévisionnel de l’Onef est évalué à 786 millions FCFA.

Boubacar Diallo a aussi souligné que les activités non réalisées ont été reportées en 2017 à la demande de certains partenaires. A en croire le DG, l’Onef a été sollicité par d’autres partenaires pour réaliser des études notamment le projet de développement des compétences et emploi des jeunes (Procej) qui a demandé à l’Onef de réaliser une maquette sur la fixation des bénéficiaires du projet et également on doit réaliser au compte du Procej une étude sur la satisfaction des employeurs de diplômés de l’enseignement technique.

« En plus de ça, on a signé tout juste le 31 octobre 2016 une convocation avec les décideurs. A travers cette convention, nous allons réaliser toute les études nécessaires aux indicateurs du projet », a-t-il précisé.

Mahamane Baby a exhorté l’observatoire à persévérer dans la recherche de partenariat en vue de diversifier les ressources indispensables à l’atteinte de ses missions.

Lamine Kané

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !