Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Nouveau Gouvernement malien : Le RJPIC félicite Mme Ramatoullaye Diallo pour sa reconduction à la tête du département de la culture

mardi 18 septembre 2018

Le Réseau des journalistes pour la promotion des initiatives culturelles salue la reconduction de Mme NDIAYE RAMATOULLAYE DIALLO, au poste de Ministre de la culture du Mali. Lisez l’intégralité de la lettre de félicitations.

RÉSEAU DES JOURNALISTES POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES CULTURELLES DU MALI

LETTRE DE FÉLICITATION DU RÉSEAU DES JOURNALISTES POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES CULTURELLES DU MALI

A

Madame NDIAYE RAMATOULLAYE DIALLO, Ministre de la culture du Mali

Madame le Ministre,

C’est avec un grand plaisir que je viens, au nom du RÉSEAU DES JOURNALISTES POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES CULTURELLES DU MALI et de tous ses membres, vous adresser nos sincères et chaleureuses félicitations pour votre reconduction bien méritée au poste de Ministre de la Culture du Mali.

C’est pour vous et votre équipe la reconnaissance de la qualité des actions que vous avez initié à la tête de ce département pour le bonheur des acteurs culturels maliens, par les plus hautes autorités de ce pays.

Madame le Ministre,

Votre reconduction à la tête du département de la culture, est un signal fort du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga, sous la direction éclairée de son Excellence Ibrahim Boubacar Keita. Par cette nomination, il n’y a aucun doute, les plus hautes autorités du Mali, ont décidé de saluer votre compétence, votre professionnalisme, et surtout votre sens élevé du dialogue, qualités nécessaires pour manager ce secteur important dans l’animation intellectuelle et socioculturelle du pays.

Madame le Ministre,

Grâce à vos qualités humaines et vos compétences intellectuelles, vous avez su imprimer une cadence au secteur culturel et artistique du pays, en surmontant les contraintes liées à l’environnement de crise qu’a connu notre pays. Dans un contexte parfois difficile, mais avec beaucoup de sérénité, vous avez montré à la fois fermeté et diplomatie pour apaiser les tensions sociales, en ayant les mots, gestes, actions et actes législatifs, justes.

Madame le Ministre,

C’est donc justice que de vous reconduire à ce poste pour vous permettre de continuer ce travail formidable que vous avez initié pour faire de l’industrie culturelle une réalité dans le développement socioculturel et économique du Mali, pour le bonheur des millions d’artistes et acteurs culturels Maliens.

Madame le Ministre,

Qu’Allah, le tout puissant, vous donne la force et la santé pour faire face à cette charge que les plus hautes autorités du pays viennent de vous confier.

Nous vous assurons de notre engagement sans faille à vos côtés pour la réussite de votre mission. Madame le ministre, d’ores et déjà, vous pouvez à tout instant et à toute occasion compter sur notre franche collaboration, pour le rayonnement de la culture malienne, au Mali, en Afrique et dans le Monde.

Madame le Ministre, toutes nos félicitations et nous vous prions de croire à l’assurance de notre haute considération.

Bamako, le 18 Septembre 2018

Assane Koné

Président du RESEAU DES JOURNALISTES POUR LA PROMOTION DES INITIATIVES CULTURELLES DU MALI

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques