• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    La MINUSMA condamne fermement l’attaque contre le camp onusien à Kidal

    Tessalit, le 22 mars 2018 – La MINUSMA condamne de la façon la plus ferme l’attaque perpétrée contre le camp de la mission à Kidal. Tôt ce matin, le camp de la MINUSMA a en effet été la cible de tirs indirects aux mortiers. Selon les rapports préliminaires, des

    Nord du Mali : Gatia-MSA annoncent la neutralisation de Almahmoud Ag Iddar Alias Mokossi

    « Almahmoud Ag Iddar Alias Mokossi le numéro trois (3) de l’organisation criminelle sévissant dans la zone, ainsi que six (6) autres bandits ont été́ neutralisés, trois (3) bandits immobilisés en instance d’être remis aux autorités, quatre (4) véhicules

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Musique : Modibo Fofana dit Sarafo chante « Sandji »

    jeudi 9 février 2017 , par Assane Koné

    Le terme Sandji signifie littéralement en langue française la pluie. Tel est le titre du premier album de l’artiste musicien, auteur compositeur Modibo Fofana dit Sarafo.

    Dans ce morceau, l’artiste remonte en surface l’épineux problème de l’eau qui caractérise les pays du Sahel notamment le Mali. Aujourd’hui même la ville de Bamako n’est point épargnée car elle souffre à certains moments de l’année du manque cruel d’eau. Sans aucune complaisance Sarafo fait l’état des lieux des zones inondables dans la capitale malienne.

    L’eau source de vie l’artiste pointe du doigt les nombreux bienfaits de son abondance dans le pays. Tous les secteurs de la vie profitent à merveille de sa largesse. Dans un second temps, il rappelle que cette même denrée rare est tout à la fois capable de provoquer des inondations terribles. Pour preuve il prend référence sur les zones inondables vendues de manière illégale par les maires sans scrupule. Un morceau à écouter …

    Oumar Diabaté
    Instituteur à Bamako

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce