Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Musique : Gabty arrive avec son premier opus intitulé “My Remedy”

lundi 21 novembre 2016

C’est à la faveur d’un concert inédit et splendide que l’artiste chanteur ivoirien, Gabriel Lakpa alias Gabty Singer a présenté son premier album dénommé « My Remedy », au public Bamakois. Ce spectacle s’est déroulé dans la soirée du vendredi 18 Novembre 2016 à l’Institut Français du Mali.

L’artiste compositeur a égayé ses fans par une soirée de concert dédicace de son tout premier album solo. Le concert a mobilisé plusieurs amoureux de la musique reggae et a permis à l’artiste d’extérioriser son talent. En effet, « My Remedy » est un album de 10 titres Reggae aux sonorités Soul et Gospel. Il a été réalisé par le Studio Humble Ark de Bamako et l’enregistrement a commencé en 2015.

Dans cet album, le musicien autodidacte joue avec le djembé, le dum-dum, le tama etc. comme pour valoriser les percussions traditionnelles africaines. Il a aussi utilisé des instruments de base comme : la batterie, le piano, la guitare Bass et la guitare. Sur cet album, certains morceaux sont chantés en français et en anglais, tandis que d’autres sont chanté en Dida, sa langue maternelle, parlée dans la région du Lôh-Djiboua, ou région des éléphants, en Côte d’Ivoire. Il faut dire aussi que cet album fait une part belle au « Nouchi », le français de la rue en Côte d’Ivoire. Influence malienne oblige. L’artiste a chanté quelques morceaux en Bambara du Mali.

Né en 1986 à Abidjan (Côte d’Ivoire), Gabriel Lakpa alias Gabty est un artiste chanteur, auteur, compositeur, et musicien. Gabty s’est lancé très tôt dans la musique Gospel dans les églises avant de poursuivre son apprentissage dans la musique durant toute son adolescence en se perfectionnant dans le maniement des instruments comme le Piano, la batterie, les percussions traditionnelles. Toujours passionné par la musique, il commença à interpréter divers styles musicaux, dans les cabarets, les espaces culturels ou les bars d’Abidjan.

C’est en 2009, qu’il débarqua à Bamako, la ville des trois caïmans, à l’appel de son groupe de l’époque pour mener un projet d’album Reggae. « Je me suis alors lancé à fond dans le Reggae en me formant aux côtés de Manjul (artiste musicien - arrangeur - ingénieur du son - dub maker) et en côtoyant de grands artistes dans diverses collaborations artistiques ou sur de nombreux festivals », a –t-il expliqué.

Il est devenu aujourd’hui l’une des figures montantes de la jeune génération reggae au Mali. De part son talent et sa passion pour cette musique, il s’est lancé dans une carrière solo avec un premier single nommé « Good sides ». Face au succès du morceau, il en a enregistré un second titre baptisé « Liblé ».

Il faut noter que Gabty a eu la chance de collaborer en tant que choriste ou musicien avec plusieurs artistes : Manjul, Tiken Jah Fakoly, Soul Train Band, Takana Zion, Natty Jean, Jah Verity, Danakil, DJ Lion, Patch Jahwara, Aziz Wonder, Koko Dembélé, Ismaël Isaac, Eli Kamano, Root Phéno, Fyah Max, etc.

Sur d’autres projets différents du Reggae, Gabty a également côtoyé Habib Koité, Cheick Tidiane Seck, Pamela Badjogo Mapaha, Assaba Dramé, Feu Marcelin Yacé, Aziz Wonder, Ismael Wonder, Dj lion, Déné Issebéré, Adama Yalomba, etc

Moussa Mallé Sissoko

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en