• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    mercredi 18 avril 2018 , par Assane Koné

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer notre indignation face au double visage de la présence militaire française au Mali ». Telle est la précision que fait le Mouvement « On a tout compris » dans son Communiqué de presse n°003/18 OTC, du 16 avril 2018. Lisez !

    Communiqué de presse n°003/18 OTC

    Mesdames, Messieurs de tous les organes de presse confondus
    Bonjour,

    Nous sommes ravis de votre présence et vous remercions très chaleureusement d’avoir répondu à notre invitation, en cette date unique dans le combat que nous menons depuis un certain temps.

    Aussi comme toujours, nous ne pourrons commencer sans avoir une pensée profonde et triste, pour tous nos illustres disparus de la longue crise que nous traversons, depuis des années. A cet effet, j’invite chacun dans sa confession respective, de bien vouloir se lever pour observer un instant de prière pour le repos eternel de leurs âmes.
    Merci…..

    Mesdames et messieurs,

    Lors de notre dernière conférence de presse du 08 Février 2018, nous avons promis de passer à des nouvelles phases de lutte pour forcer notre destin. Celui de notre peuple. C’est ainsi qu’après notre action du 26 mars devant l’ambassade de France à Bamako et les différentes représentations de Total, Orange et Canal, nous avions projeté une marche à Bamako et à Gao, en marge de la visite annoncée du premier Ministre Français dans notre pays. Cette activité hélas, n’a pas pu avoir lieu pour des raisons que vous deviniez.

    Cependant, il y a de cela plusieurs semaines que nous entendons des commentaires, à la fois à propos de notre action nationaliste du 26 mars dernier, mais aussi des interrogations sur les prochaines étapes de notre lutte. Permettez-nous, tout d’abord, quand à ces deux commentaires, de soulever des paradoxes.

    Nous avons posé des actes que certains ont jugé à l’extrême. En effet, tout en rappelant que nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer notre indignation face au double visage de la présence militaire française au Mali.

    Nous rappelons également, qu’aujourd’hui dans notre pays, une forme d’irresponsabilité politique s’est installée depuis des décennies. Mais précisément, en cinq ans, s’est substituée une autre forme d’hyper-responsabilité d’un gouvernement qui a trahi.

    Trahir dans la priorité ;
    Trahir dans la stratégie ;
    Trahir dans le choix du partenaire.

    Dès lors, survient notre prise de conscience intitulée « ON A TOUT COMPRIS waati sera ». Ce concept vise à nous écarter de toute politique politicienne, nous revêtir des valeurs patriotiques et en mettre en garde tout esprit voulant abuser de notre vision et nous détourner de notre objectif qui est celui de réaffirmer notre soutien exclusivement à la seule et unique armée malienne, dans sa mission régalienne de la reconquête du territoire national.

    Cependant, nous restons vigilants par rapport au contexte électoral tout en ayant à l’œil notre objectif principal. C’est pourquoi, notre mouvement décide en toute liberté, à partir d’aujourd’hui de rompre temporairement nos activités sur le terrain et continuer nos concertations d’échanges et de sensibilisation à l’intérieur et à l’extérieur du pays. Ce délai constitue pour le mouvement, une phase d’observation et d’analyse des enjeux du contexte qui mobilisent tous les esprits en ce moment, car Il est aussi évident pour nous que seul le Mali vaille.

    Mesdames et Messieurs de la presse,

    Une fois encore, nos sincères remerciements pour avoir rehaussé de votre présence à cet événement.

    Nos remerciements vont également à nos camarades de lutte, tous ceux et à toutes celles ici présents pour nous soutenir et nous accompagner dans toutes nos actions.

    Le mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera », reste toujours engagé dans la recherche d’une paix digne et d’une réconciliation véritable au Mali.

    Que vive le Mali souverain et indépendant, dans une Afrique unie et prospère !

    Fait à Bamako, le 16 avril 2018
    Pour le mouvement « ON A TOUT COMPRIS - Waati Sera »

    Porte-parole
    Moussa COULIBALY

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce