Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Mois de Ramadan : une rupture de jeûne dédiée à la presse

lundi 13 mai 2019

En prélude de la célébration de son 64èmeanniversaire, dans la soirée du vendredi 10 mai 2019, le guide spirituel des Ançars dine, Cherif Ousmane Madani Haïdara, non moins président du haut conseil islamique du Mali (HCIM), a organisé en collaboration avec les membres des Ançards dine une rupture de jeûne dédiée à la presse. C’était au siège de la Fédération des AnçardsDine International(FADI) à Banconi Djanguinèbougou.

De son côté le guide spirituel Cherif Ousmane Madani Haïdara a remercié la presse d’avoir répondu massivement à son invitation. Selon lui le métier du journalisme n’est pas facile. Il a ajouté que la presse joue le rôle d’apaisement dans la société.

Modibo Diallo, président de fédération des ançardsdines internationale Mali (FADI) a précisé que cette rupture de jeûne avec la presse s’inscrit dans le cadre de la célébration du 64ème anniversaire du guide Cherif Ousmane Madani Haïdara, en vue de pouvoir davantage et de prendre contact avec la presse pour tisser un lien de collaboration et de partenariat.

A ses dires, la fédérationdes Ançards Dine internationale est une organisation qui est représentée dans 34 pays. Elle a pour mission d’apporter une assistance technique, financière, matérielle et corporelle au guide chérif Ousmane Madani Haïdara. Selon lui la FADI vise 6 objectifs que sont : la diffusion de l’islam en tant que religion de paix, de tolérance, la saine compréhension de l’islam à travers les informations et la formation, l’amélioration du comportement des musulmans fidèles, la réalisation des infrastructures sociale et éducative, la culture, l’assistance des personnes démunies, l’établissement et le renforcement des mécanismes de solidarité entre des personnes et des sociétés. Cela, sans distinctions de religions, ni de sexe. Pour lui, la presse joue un rôle déterminant pour l’atteint de ces objectifs, car elle est le 4ème pouvoir dans un pays. La FADI se dit très honorée de collaborer avec la presse à travers la communication, la diffusion de l’information juste et correcte.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de