Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Medina-coura : Une œuvre salutaire d’assainissement et de solidarité entre les vieux quartiers de Bamako

mardi 7 mars 2017

Apparemment, les nouveaux élus sont décidés à en découdre avec l’insalubrité dans les vieux quartiers de Bamako. Avec la nouvelle équipe municipale fraichement élu, tout porte à croire que rien ne sera plus pareil comme avant en commune II du district de Bamako. Le weekend dernier, les autorités coutumières de la ville de Bamako conduites par Bamoussa Touré et ses conseillers ont répondu à l’appel du Maire Aba Niaré. La population et la participation active d’un réseau dense d’associations un travail remarquable de terrain a été effectué dans le domaine de la préservation du cadre de vie à Medina-coura.

Les journées de salubrité de Medina-coura ont porté des fruits. Il a fallu au moins trois chargements de camions de déchets entassés ca et là dans le fossé situé devant le groupe scolaire Mamadou Diarra N2 pour venir à bout de l’entassement des ordures.

Les rues n’en demeuraient pas non plus moins servies. D’après une habitante du quartier : « depuis plusieurs décennies le fossé situé devant la porte de ma concession familiale n’avait point été curé. Les initiateurs de ce projet ont l’amour du quartier et manifestent apparemment du respect pour la population. Ils doivent tout mettre en œuvre pour que l’action continue dans le temps.

Medina-coura avait vraiment besoin d’un grand coup de balai. ». Après deux journées de dure labeur, Madame Dembélé Gogo Kaba Diakité la maire déléguée de Medina-coura dira tout simplement : il y’a eu une très forte mobilisation, toutes les personnalités du quartier ont accompagné ces journées d’assainissement. D’abord, le chef de quartier Bamoussa Touré et ses conseillers, le maire de la commune II et ses adjoints.

Sans détour, les habitants de Medina-coura ont répondu favorablement aux journées de salubrité. Les organisations associatives du quartier ont joué un rôle déterminant dont l’association « Yerèdon » dirigé par l’architecte Moussa Traoré sans oublier le collectif « ambaga siguida fê » autrement dit « nous aimons notre quartier ».

Aujourd’hui, je suis une femme profondément comblée de l’effort fourni par les uns et les autres pour donner de l’ampleur à cette opération citoyenne. Je ne peux m’empêcher de remercier les associations venues des quartiers voisins pour aider les habitants de Medina-coura dont le COADEP (coordination des associations pour le développement de Bagadadji) et d’autres venues de Niaréla. Finalement, ces journées de salubrités ont démontré une grande solidarité entre les vieux quartiers de notre commune.

Aboubacar Eros Sissoko

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en