Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Mamadou Ismaila KONATE, ministre de la justice : « Le gouvernement est engagé pour accélérer la mise en œuvre des points d’accord conclus entre lui et les syndicats »

mardi 23 mai 2017

Dans un communiqué diffusé par le ministère de la justice, Me Mamadou Ismaïla konaté, ministre de la Justice garde des Sceaux, a rencontré les partenaires sociaux de son département à leur demande. Lisez le communiqué qui a sanctionné ces différentes rencontres !

COMMUNIQUE

Dans le souci de maintenir le dialogue avec les partenaires sociaux, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Maitre Mamadou Ismaïla KONATE, a, à leur demande, rencontré le Syndicat des Greffiers le 17 mai, la Section Syndicale du Secteur de la Justice le 18 mai, le Syndicat Autonome de la Magistrature (SAM) et le Syndicat Libre de la Magistrature (SYLIMA) le 19 mai 2017.

Ces rencontres ont permis au ministre de :

* échanger avec les différents partenaires sur les difficultés liées à l’exercice de leurs professions ;
* trouver des pistes de solutions à l’ensemble des préoccupations posées pour l’amélioration des conditions de vie et de travail de chaque corps professionnel ;
* informer les syndicats sur les actions en cours ainsi que celles envisagées permettant de répondre à leurs préoccupations professionnelles et syndicales.

Au cours de ces entretiens, le ministre a réitéré sa volonté et son engagement à œuvrer de manière soutenue pour répondre aux préoccupations et apporter les meilleures réponses aux interrogations et préoccupations soulevées, consécutives aux revendications.

Le ministre de la Justice s’est engagé à tout mettre en œuvre pour valoriser les corps de métiers judiciaires.

Le ministre Maitre Mamadou Ismaila KONATE a affirmé que le gouvernement est engagé pour accélérer la mise en œuvre des points d’accord conclus entre les syndicats et le gouvernement.

Le Garde des Sceaux, s’est particulièrement réjoui de l’état d’esprit qui a prévalu lors des rencontres tout en remerciant les syndicats pour leur sens d’ouverture et de dialogue./.

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en