| |

Lutte contre la désertification : le reboisement 2021 prévoit la production de 17 583 768 plants

lundi 2 août 2021

« Conformément à la vision du gouvernement de la République, le Mali s’engage à faire de l’économie verte et résiliente aux changements climatiques non seulement une priorité mais aussi une réalité ». La déclaration a été faite par Modibo Koné, ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, lors de la 27ème édition de la campagne nationale de reboisement 2021, sous la présidence du Président de la transition.

Cette 27ème édition demeure l’une des activités importantes du ministère de l’environnement dans le cadre de la lutte contre la désertification et la réduction des effets néfastes du changement climatique. Elle est placée sous le thème : « celui qui plante un arbre n’a pas vécu inutile ». Lors de la cérémonie de lancement, la plantation du premier arbre a été faite par Assimi Goita, Président de la transition. C’était le 15 juillet 2021, dans la forêt classée de Koulouba.

Selon Modibo Koné, ministre de l’environnement, de l’assainissement et du développement durable, il est aujourd’hui établi que le Mali perd chaque année plus de 500 000 hectares de forêts du fait d’un certain nombre de fléaux. C’est pourquoi, sur les 32 millions d’hectares de forêts recensés au Mali en 2002, il ne reste actuellement qu’environ 17,4 millions d’hectares. C’est fort de ce constat que le Président de la Transition a lui-même voulu présider le lancement de cette campagne. Selon lui, elle a pour objectif principal de sensibiliser l’opinion nationale sur la nécessité d’investir davantage dans les actions de lutte contre la dégradation des ressources naturelles.

« Conformément à la vision du gouvernement de la République, le Mali s’engage à faire de l’économie verte et résiliente aux changements climatiques non seulement une priorité mais aussi une réalité », a-t-il déclaré. Sur cette base, le programme de reboisement 2021 prévoit, entre autres : la production de 17 583 768 plants (à prédominance d’espèces locales), le ramassage de 308 000 noix et la récolte de 179 340 boutures ; le reboisement de 19 233 ha ; la mise en défense de 5 949 ha de formations naturelles. Ensuite, l’enrichissement de 1 662,5 ha de forêts classées et d’aires protégées ; la fixation biologique de 340 ha de dunes ; la confection de 245 390 mètres linéaires de cordons pierreux ; l’installation de 318 450 mètres linéaires de fascines et de barrières ; la récupération de 816 ha de terres dégradées ; la régénération naturelle de 2 130 ha. Aussi, la restauration de 300 ha de sites d’orpaillage ; la réalisation de 748 missions terrains, de 550 émissions radio, télé et de 67 cassettes radio ; l’animation de 195 cadres de concertation.

« La campagne nationale de reboisement 2021 dans son ensemble, s’emploiera non seulement à consolider les acquis antérieurs, mais aussi à mobiliser toutes les forces de la nation autour des activités de lutte contre la désertification », a-t-il précisé. De ce fait, il a invité toutes les maliennes et maliens, ainsi que les partenaires à s’engager résolument dans les activités de plantation.
Pour Mme la maire de la commune III de Bamako, cette cérémonie donne aux populations une joie indescriptible compte tenue de l’importance de reboisement, surtout en cette période de changement climatique.
« La forêt classée est notre patrimoine culturel. Il est de notre devoir de la protégée », a-t-elle rappelé. Pour cela, elle a lancé un appel aux femmes et aux jeunes de renforcer le reboisement partout et bien entretenir les arbres.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav