Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Les artistes du Mali s’engagent à promouvoir l’Histoire Générale de l’Afrique

mercredi 7 décembre 2016

Le Ministre de la Culture, Madame N’DIAYE Ramatoulaye Diallo, a coparrainé avec la Directrice générale de l’Unesco, Irina BOKOVA, la cérémonie de signature de la Coalition internationale des artistes pour la promotion de l’Histoire Générale de l’Afrique, ce mercredi 7 décembre 2016 au siège de l’UNESCO à Paris.

Dans l’optique de recentrer le prisme de lecture de leur histoire, les dirigeants africains ont, dès le lendemain des indépendances, recouru à l’expertise de l’UNESCO pour reconstruire une histoire de l’Afrique libérée des préjugés raciaux hérités de la traite négrière et de la colonisation et favoriser une perspective africaine. Ce travail gigantesque, commencé en 1964, a abouti à la publication d’un ouvrage en 8 volumes sur toutes les facettes de l’Histoire de l’Afrique.

La Coalition des Artistes pour l’Histoire générale de l’Afrique, lancé le 7 octobre 2015, a pour objectif de relayer les messages portés par l’Histoire Générale de l’Afrique auprès de la jeunesse africaine, de la diaspora et du monde à travers tous leurs moyens d’expression culturelle.

Cette cérémonie, conduite par la Délégation permanente du Mali auprès de l’UNESCO, enregistre la signature de la déclaration d’engagement d’artistes maliens (musiciens, plasticiens, écrivains et cinéastes) ainsi que d’autres africains. Elle est le point de départ d’un rappel, chaque fois que possible, des grands moments de l’histoire africaine et des diasporas à travers leurs créations artistiques.

Le Ministre de la Culture, dans son intervention, a expliqué que : « le Mali se [voulait] encore plus fier par cette cérémonie qui consacre l’engagement formel des artistes maliens afin d’accompagner et soutenir le travail de vulgarisation de l’Histoire générale de l’Afrique. Le Gouvernement du Mali, accorde un intérêt particulier pour ce projet éminemment porteur pour le continent. »

Y. KEBE
CM/Culture
Concepteur-Rédacteur
Tél. : +223 63391566

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !