Version imprimable de cet article Version imprimable | |

League Européenne des Champions : Hallucinant le Bayern Munich humilie le FC Barcelone

samedi 15 août 2020

Opposé au FC Barcelone à Lisbonne le vendredi 14 août 2020, les bavarois n’ont pas fait dans les détails. Ils ont complètement humilié leur adversaire du jour tout en glanant par la même occasion le record du match avec le plus de but en quart de final de la League des Champions : 8 buts contre 2.

Après Rome en 2018, Liverpool en 2019, le FC Barcelone continue avec sa série noire de défaite humiliante en League des Champions. Cette fois-ci ce n’était ni les italiens ni les anglais, mais bien les allemands qui ont déroulé sur un Barça incapable de maintenir le rouleau compresseur allemand.

Dès l’entame du match, les bavarois annoncent la couleur en marquant à la troisième minute du jeu par l’expérimenté Thomas Mûller à la suite d’un mouvement bien placé. Quatre minutes plus tard les blaugranas reviennent au score grâce à un but contre son camp de David Alaba. Loupant un centre qui a frappé le poteau, les bavarois ont rapidement voulu en découdre et sceller le sort du match en marquant à la 22ème minute par Périsic, à la 28ème par Serge Gnabry et à la 31ème minute par Mûller de nouveau. Score 4 buts à 1 à la pause.

Au retour des vestiaires les blaugranas pensaient sonner la révolte avec l’entrée en jeu du français Antoine Griezman et du but du 4 à 2 marqué par Suarez sur une passe décisive de Griezman. Seulement les bavarois ne tarderont pas à éteindre pour de bon les espoirs catalans avec Kimmich à la 63ème minute. Coutinho, joueur que le Barça a prêté au Bayern Munich, fait son entrée et achève son ancienne équipe en délivrant une passe décisive à l’inévitable Robert Lewandowski avant de dérouler un doublé à la 85ème et 89ème minute de jeu. Score final 8 buts à 2 en faveur du Bayern Munich.

« C’est un match horrible, une honte », a affirmé Gérard Piqué, défenseur du FC Barcelone. « Il faut un changement dans ce club et je ne parle pas forcément des joueurs ou de l’entraineur » a-t-il ajouté. « C’est une fin de cycle. Je suis prêt à m’en aller s’il le faut » conclut-il.

Le président, Joseph Maria Bartomeu, s’est gardé de réagir à chaud. Il a tenu quand même à s’excuser auprès des supporteurs. Il a aussi rappelé que certaines décisions étaient déjà prises avant ce match.

Tout porte à croire que les semaines à venir seront houleuses du côté de la Catalogne.

Bakary Samaté

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav