Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Le Mali, champions en titre, et l’Angola prolongent leur série de victoires à 2-0

mercredi 15 août 2018

MAPUTO (FIBA U18 Women’s African Championship 2018) – Le Mali, le tenant du titre et l’Angola ont prolongé leur série de victoires à 2-0 en dominant respectivement l’Ouganda (132-39) et la RD Congo (56-27).

Pour leur deuxième match du tournoi, les Ouest-Africaines ont démontré qu’elles étaient à Maputo pour conserver leur titre continental et décrocher un ticket pour la Coupe du monde de basket-ball féminin des moins de 19 de la FIBA.

Le Mali est la première équipe à marquer plus de 100 points en un seul match dans ce Championnat d’Afrique féminin des moins de 18 ans.

Alima Dembele a terminé meilleure marqueuse avec 23 points, tandis que cinq autres joueuses maliennes, dont Assetou Sissoko, Ramatoulaye Keita, Fatoumata Traoré, Aminata Sangaré et Aminata Traoré, ont cumulé 87 points.

"L’entraîneur nous a demandé de muscler notre jeu défensif, et c’est ce que nous avons fait. La défense est la clé de notre jeu, mais nous avons également montré que nous savions comment marquer", a déclaré Dembele à FIBA.basketball.

Cette nette victoire est le fruit d’un travail d’équipe, car le noyau de cette équipe est constitué de joueuses qui ont représenté le Mali à la Coupe du Monde Féminine U17 FIBA 2018 en Biélorussie.

La capitaine de l’équipe, Mariam Drame, a expliqué que les nouvelles joueuses sont bien intégrées et qu’elles travaillent les unes pour les autres.

"Nous sommes venus en équipe et nous savons que dans un tel tournoi, nous devons jouer et gagner ensemble. Cet état d’esprit aide beaucoup."

Mercredi, le Mali affrontera l’Angola dans le match qui déterminera le leader du Groupe B.

"C’est simple. Nous avons besoin d’être présentes en défense. C’est la seule façon de gagner le match", a souligné Dembele.

Dans le deuxième match de la journée, l’Angola a dominé la République démocratique du Congo avec la manière. Un jeu fait de belles passes, de belles qualités techniques et beaucoup d’audace a permis aux Lusophones de remporter une victoire facile. Alexia Dos Santos a inscrit 14 des 56 points de son équipe.

L’Angola n’a eu des moments difficiles qu’au dernier quart, lorsque la RD Congo a réussi à rehausser son niveau et s’imposer 11-7, mais cela n’a pas suffi à changer le résultat final du match.

Mardi, le Cap-Vert, qui est toujours en quête de sa première victoire dans le tournoi, affrontera le Rwanda, tandis que l’Egypte et le Mozambique se disputeront la première place du groupe A.

FIBA

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques