Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Journées Musicales de Carthage : La 5ème édition aura lieu du 29 septembre au 6 octobre 2018

lundi 24 septembre 2018

Placée sous le thème « De la place pour tout le monde », la 5ème édition des Journées Musicales de Carthage (JMC), propose des manifestations, des compétitions artistiques, des activités adressées à un public de différentes orientations intellectuelles, de différents goûts et de tout âge. Pour cette 5ème édition, le festival va s’installer dans la Cité de la Culture. Lisez le communiqué diffusé pour la circonstance !

Communiqué de presse

5ème édition des Journées Musicales de Carthage

Pour sa cinquième édition, les " Journées Musicales de Carthage " JMC 2018, se dérouleront du 29 Septembre au 6 Octobre 2018 ; le festival musical annuel organisé sous la tutelle du Ministère des affaires culturelles et de l’établissement National pour la Promotion des Festivals & des Manifestations Culturelles & Artistiques ; cet évènement accueillera plus de deux cents invités nationaux et internationaux.

Sous le slogan “De la place pour tout le monde”, pour cette 5ème édition, les JMC proposent des manifestations, des compétitions artistiques, des activités adressées à un public de différentes orientations intellectuelles, de différents goûts et de tout âge. Pour ce faire, la direction du festival élit la Cité de la Culture avec son infrastructure, ses théâtres et ses espaces dédiés à accueillir ce rendez-vous musical annuel.

Le festival durera huit jours, dont deux jours seront consacrés à la cérémonie d’ouverture et à celle de la clôture et remise de prix, les autres étant dédiés aux différents styles musicaux :

- JMC Kids : 30/09/2018
- JMC Live Band : 01/10/2018
-JMC POP.Tn : 02/10/2018
-JMC Virtuose : 03/10/2018
-JMC Hip Hop : 04/10/2018
-JMC Electro : 05/10/2018

Dédiée à ces différents genres musicaux, chaque journée propose une compétition et diverses activités académiques : des formations, des workshops et des soirées musicales, animées par des artistes tunisiens et internationaux, Comme : Zied Zouari, David Vendetta, Murat Sakaryali ou encore l’artiste Saber Rebaï qui parraine cette édition ; il sera présent parmi d’autres artistes tunisiens et arabes, à la cérémonie de clôture, soirée présentée en hommage au défunt Hsan Eddahmani.

Au programme aussi, des projections de films et des débats relatifs au monde de la musique, une sortie en Vélo, et en exclusivité un Symposium international du Oud, au Palais du Baron d’Erlanger à Sidi Bou Saïd.

En marge des JMC, nous aurons un rendez-vous avec le Salon International de l’Industrie de la Musique, ou encore « El Kharja », un spectacle Soûfi, qui sera lancé le 2 octobre dans tous les gouvernorats de la République, dans le but d’étendre les festivités dans tous les recoins de la république ; sans oublier bien sûr, le prix international de la Musicologie, “Prix Mahmoud Guettat” créé en vue d’encourager les musicologues à la recherche musicologique dans ses différentes branches et orientations.

L’édition aura sa triple dimension : culturelle, artistique et scientifique.

Bureau de Presse JMC 2018

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques