Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Joueur africain de l’année : La consécration de Mohamed Salah d’Egypte

vendredi 5 janvier 2018

L’attaquant égyptien a été couronné Roi d’Afrique 2017 le jeudi 4 janvier 2018 au Centre international de conférences d’Accra, au Ghana, lors de la Cérémonie des Aiteo CAF Awards 2017. Le titre de meilleur joueur africain de l’année 2017, décerné par la Confédération africaine de football, fait de Mohamed Salah le successeur de Riyad Mahrez au palmarès. Déjà honoré par la BBC, l’attaquant égyptien est récompensé pour ses performances avec Liverpool. Il est actuellement deuxième meilleur buteur de la première Ligue avec 17 réalisations et finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations en février dernier au Gabon.

L’ancien joueur de l’AS Rome, Mohamed Salah avec 625 points précède au classement général son équipier à Liverpool, le Sénégalais Sadio Mane, 507 points et le Gabonais de Dortmund Pierre-Emerick Aubameyang, lauréat en 2015 et qui a eu 311 points. C’est la première fois depuis la création du trophée par la CAF en 1992, qu’un joueur égyptien est distingué N°1 d’Afrique.

Il a été Vice-champion d’Afrique 2017 avec les Pharaons. Il a inscrit 38 buts, toutes compétitions confondues et délivré 19 passes décisives en 59 matches disputés tout au long de l’année, en club comme en sélection. Salah a également joué un rôle décisif dans la qualification des Pharaons pour la Coupe du monde, Russie 2018, une performance que toute l’Egypte attendait depuis 1990.

En plus du trophée de Salah, l’Egypte a d’ailleurs remporté deux autres trophées, lors de la Cérémonie des Aiteo CAF Awards 2017 : la meilleure équipe nationale et le meilleur entraîneur pour l’Argentin Hector Cuper.

Il faut noter également que la nigériane Asisat Oshoala a été nommée Joueuse de l’année pour la troisième fois, après ses deux précédentes couronnes en 2014 et 2016. Elle a devancé la Camerounaise Gabrielle Aboudi Onguene et la Sud-Africaine Chrestina Kgatlana.

Le Zambien Patson Daka a été élu Meilleur jeune de l’année tandis que le Wydad Athletic Club de Casablanca, champion d’Afrique, a été récompensé du titre de meilleur club de l’année.

Deux Platinum Awards, ont été décernés au Président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, et à l’ancienne gloire du football mondial, George Weah, désormais Président élu du Liberia.

La cérémonie qui a été retransmise en direct à des millions de personnes à travers le monde s’est déroulée en présence du Président du Ghana, Akufo-Addo ainsi que de la Secrétaire générale de la FIFA, Madame Fatma Samoura.

Lamine Kané

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques