• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Information sur le marché du travail et la migration : La base de données du Mali arrive

    jeudi 19 avril 2018 , par Assane Koné

    L’objectif du gouvernement du Mali est de mettre en place un système d’information sur le marché du travail et la migration (SIMTM), afin de disposer régulièrement des données fiables sur l’emploi, la formation et la migration professionnelle. Le projet est financé par l’Union européenne et la CEDEAO.

    Présidée par le Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Maouloud Ben Kattra, la cérémonie de lancement « L’atelier de validation du rapport de l’étude diagnostique pour la mise en place d’une base de données sur l’Emploi, la Formation et la migration professionnelle et de coordination des structures membres du SIMT au Mali », organisée par le Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle, s’est tenue à l’hôtel Radisson blu, le mardi 17 avril 2018.

    L’objectif concret, selon H Tavares Augusto, représentant du Centre International pour le Développement des Politiques migratoires (ICMPD), c’est de renforcer les capacités de l’Observatoire National de l’Emploi et de la formation (l’ONEF) et les structures de son réseau dans la gestion et la coordination du système d’information sur le marché du travail et de combiner les statistiques sur les migrations professionnelles.

    Aux dires de H Tavares Augusto, les actions de « Demand Driven Fcility (DDF) » au Mali se centre sur les aspects suivants : les renforcements de capacité de l’ONEF pour être à mesure de disposer des données régulières sur le marché du travail, la migration, le renforcement des capacités en terme de planification et de programmation des activités, la formation du personnel ainsi que le réseau chargé de la production et l’analyse des données relatives au marché du travail, la formation professionnelle et la migration professionnelle, le fournissement et le partage d’expertise pour appuyer la mise en œuvre des différents outils méthodologiques en matière de production statistique, la réalisation des études diagnostiques pour la mise en place du système d’information ainsi que sa validation.

    Maouloud Ben Kattra, Ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a eu un motif réel fierté de présider la cérémonie d’ouverture de la rencontre de validation de l’étude diagnostique sur la mise en place d’une base de données sur l’emploi, la formation professionnelle et la migration.

    Selon Maouloud Ben Kattra, le gouvernement de la République du Mali est conscient que le chômage et l’augmentation des emplois faiblement productifs constituent dans le monde entier une menace d’importance majeure pour le développement social et une cause primordiale de pauvreté.

    Le manque d’emplois productifs satisfaisant pour leurs titulaires contribue aussi à la désintégration sociale au conflit et aux migrations. Pour relever ce défi, le ministre a souligné qu’il est plus que jamais indispensable de mettre en place un bon système d’information sur le marché du travail et la migration pour une meilleure production des données statistiques.

    Plus loin, il dira que l’importance des statistiques sur le marché du travail et la migration n’est plus à démontrer. Elles sont la clé du succès des politiques et programmes de lutte contre le chômage et la pauvreté. En effet, il précisera qu’avec le développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication, la base de données sur l’emploi, la formation et la migration professionnelle est le socle d’un système d’information sur le marché du travail (SIMT).

    Pour sa part, Boubacar Diallo, le directeur de l’ONEF, a indiqué que la mise en place de la base de données sur l’emploi et la formation permet de mettre en réseau toutes les structures productrices d’information sur le marché du travail pour faciliter la production de statistique sur l’emploi, la formation et la migration. Selon le directeur, c’est une base de données informatisée. Il ajoutera qu’avant de passer à l’informatisation de cette base, il fallait obligatoirement faire une étude diagnostique.

    Lamine Kané

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce