Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival international du film de famille à Dakar : L’éducation familiale au centre des préoccupations

mercredi 1er novembre 2017

La troisième édition du Festival international du Film de Famille (FEFIFA), aura lieu du 16 au 18 novembre 2017 à la Maison de la Culture Douta Seck de Dakar (MCDS). A l’initiative de Baobab Production, le 3ème Festival international du Film de Famille (FIFFA) s’est doté d’un programme qui sera rythmé par des projections de films liés au mariage, à la famille, au genre, des expositions de peintures et de photographies de famille.

Ensuite, un grand Forum sur « l’éducation familiale en question » sera animé par des sociologues, chercheurs, spécialistes en développement humain. Il est prévu également des ateliers de renforcement de capacités professionnelles des acteurs du cinéma (cadrage, production numérique, démarches esthétiques, etc).

Faut-il le rappeler, la famille est la matrice de toute société ; le terreau où la vie se forme, se développe ainsi que les relations humaines.
La famille est aussi un lieu fortifié par les valeurs cardinales que sont : le sens du devoir et de la responsabilité, l’amour du travail, le désir de vivre en communauté, la solidarité, le sens de l’hospitalité et de la cohabitation sociale, etc.
Ces valeurs doivent être promues. D’où le Festival international du Film de Famille (FIFFA).

En outre, le festival contribue également à la prévention des effets négatifs qui déstabilisent la famille. Le Festival facilite le dialogue intergénérationnel, car la famille demeure un lieu inconditionnel d’apprentissage à la vie. Ainsi, pour grandir heureux, l’enfant a besoin d’un foyer familial.

Pendant le Festival, trois Trophées dénommés COLA seront décernés aux réalisateurs primés : Cola d’Or du meilleur film, Cola d’Argent de la meilleure image, Cola de Bronze de la meilleure bande son.

LA DIRECTION DU FESTIVAL (FIFFA)
baobabcommunication@yahoo.fr

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de