| |

Festival du théâtre des réalités : Sikasso abritera la 15ème édition du 7 au 13 décembre 2020

vendredi 4 décembre 2020

Du 7 au 13 décembre 2020, Sikasso, la capitale du Kénédougou, sera la capitale culturelle du Mali. A la faveur de la 15ème édition du Festival du théâtre des réalités, des acteurs culturels de haut niveau et des festivaliers vont se donner rendez-vous pour une animation particulière de la ville à travers une programmation alléchante autour du théâtre, la musique, la danse, le cinéma, des conférences, et des expositions…

Placée cette année sous le thème « Cultivons la diversité », la 15ème édition du Festival du théâtre des réalités, qui aura lieu du 7 au 13 décembre 2020, va recevoir les Khassonkés, les Songhaï et les Dafing, au titre des communautés invités.

En attendant le programme des activités musicales et de la danse, nous levons ici un coin du voile sur ce qui sera la programmation en termes de spectacles de théâtre et conférences.

Douze thèmes seront débattus en 6 jours

Le colloque qui sera organisé dans le cadre de la 15ème édition du Festival du théâtre des réalités, 7 conférences ont été programmées sur toute la semaine. Du lundi 7 au samedi 13 décembre 2020, chaque jour de 9 à 12 heures, un éminent conférencier va entretenir les festivaliers sur un thème d’une importance capitale.

Le lundi 7 décembre 2020, les conférences vont démarrer avec la communication de Dr Bakary SAMBE, Enseignant-Chercheur à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis du Sénégal et Fondateur de TIMBUKTU INSTITUTE. Son intervention portera sur le thème : « La dimension culturelle de la résilience communautaire face à l’extrémisme violent ».

Le Mardi 8 décembre 2020, le Père Kapilimba Imani Pascal, Missionnaire d’Afrique, de la République Démocratique du Congo, Directeur de l’Institut de Formation islamo-Chrétienne & Centre Foi et Rencontre à Bamako, va entretenir les conférenciers sur le thème : « Les religions au service de la fraternité humaine ». Sa communication sera suivie par celle de Sidy Ould Aly, Master of Arts en Géographie culturelle de Western Illinois University (USA), ancien Conseiller technique au Ministère de la Culture et Consultant de la CPI. Il présenter le thème sur « L’impact de la crise 2012 sur le patrimoine au Nord du Mali ».

Le Mercredi 9 décembre 2020, Almamy TRAORE, Agronome-Economie du développement-Développement local-Développement des systèmes de marché, va entretenir les festivaliers sur le thème « Agrobusiness : Moteur pour impulser le Développement des territoires et un créneau porteur pour l’emploi des jeunes ». Son intervention sera suivie par celle de Broulaye TRAORE Administrateur du Tourisme, Spécialiste en écotourisme, Chef de Division Réglementation et Contrôle à la Direction Régionale du Tourisme et l’Hôtellerie de Sikasso. Il va traiter le thème : « Tourisme culturel, décentralisation et développement local au Mali : enjeux du Tourisme culturel dans le processus du développement des collectivités territoriales ».

Le Jeudi 12 décembre 2020, Klessigué Abdoulaye SANOGO, Ancien Directeur national du Patrimoine Culturel, Actuellement consultant en Action culturelle, va intervenir sur le thème : « Les pratiques musicales à l’épreuve des mutations sociales : quelles perspectives pour les panégyriques accompagnant les travaux champêtres, les chansons de lamentation funèbre, les mélodies d’amour des jeunes filles par les nuits étoilées ». Sa communication sera suivie de celle du Pr Nabé Vincent COULIBALY, Chargé de la Coopération jumelage et développement à la Mairie de Sikasso, Directeur général du CIEF (Centre International d’expertises et de Formation), qui portera sur le thème : « SKBO : un programme de développement solide et structurant ».

Le vendredi 11 décembre 2020, les festivaliers pourront suivre la communication d’Issa KANTE, Directeur Général de l’Agence de Développement Régional (ADR) de Sikasso, Ingénieur d’ Agriculture et du Génie Rural, Spécialisé en Aménagement du Territoire et Gestion Urbaine, qui portera sur le thème « Financement de la culture dans un contexte de Décentralisation-Régionalisation ». Elle sera suivie par celle de P. Bruno SSENNYONDO, Directeur du Centre de Recherche pour la Sauvegarde et la promotion de la Culture Senoufo (CRSPCS) et qui traitera du thème : « La culture, vecteur d’intégration des communautés de l’espace SKBO : l’expérience du Centre culturel Sénoufo ». Ce même vendredi, Sory Ibrahim DIARRA, Coordonnateur National PMI DEL AMM, Ingénieur Agro Économiste, spécialisé en Développement Économique Territorial du Centre National d’Etudes Agronomiques pour les Régions Chaudes (CNEARC) de Montpellier et de l’Université de Grenoble en France, va traiter le thème : « Dix ans de Développement Économique Territorial dans l’espace SKBO : Expérience AMM et FCM ».

Le Samedi 12 décembre 2020, le Pr Ouaténi DIALLO, Recteur et le Pr Adama Diaman KEITA, vont traiter le thème sur « Projet de création d’un pôle Universitaire et Hospitalier à Sikasso : impacts sur le développement de la zone frontalière de SKBO ». Ensuite, Pr David Musa SORO, Docteur d’Etat ès Lettres et Sciences humaines et Professeur titulaire de philosophie ancienne et d’Etudes africaines à l’Université Alassane Ouattara à Bouaké et Président fondateur des Nouvelles éditions Balafons, va communiquer sur le thème : « Du projet transfrontalier SKOBO : une mise en œuvre efficiente de la CEDEAO des peuples aux plans économique, social et culturel ».

Douze pièces de théâtre en 6 soirées

Parallèlement au colloque, cette année, les festivaliers pourront assister à la prestation des artistes comédiens à travers 12 pièces de théâtres, programmées tous les soirs du 7 au 12 décembre 2020, dans deux salles.

Le lundi 7 décembre 2020, dans la salle n° 1, la Compagnie Acte Septe va présenter sa pièce « Et Voilà Compagnie Acte Septe », dans une mise en scène de Adama Traoré, à partir d’un texte ses textes. Immédiatement après, dans la salle n°2, les festivaliers pourront suivre la pièce « Kalach Story », un texte de Jean-Louis Sagot-Duvauroux, dans une mise en scène de Kali Sidibé.

Le Mardi 8 décembre 2020, au niveau de la salle n°1, la Compagnie Traces Théâtre va impressionner les festivaliers avec sa pièce « Douroudimi », à partir d’un texte écrit et mis en scène par Moussa Sanou. Cette prestation sera suivie de celle de la Compagnie Acte Sept, à travers sa pièce « Tchikan », sur la base d’un texte écrit et mis en scène par Adama Traoré.

Le Mercredi 9 décembre 2020, l’on pourra suivre la pièce « Kiri » de la Compagnie Groupe dramatique du théâtre national. Cette pièce fera place à « Legs (suite) de et avec Edoxi Gnoula », dans une mise en scène de Philippe Laurent.

Le jeudi 10 décembre 2020, la Compagnie Nama et territoire 80 (Canada)-Théâtre du Mouvement, dans une coproduction, vont présenter la pièce intitulée « Le Chat pèlerin », dans une adaptation et mise en scène de Yacouba MAGASSOUBA et Emilie RACINE. En suite, les festivaliers pourront suivre la pièce « Confidence » de la Compagnie Acte SEPT, à partir d’un texte et d’une mise en scène de Adama TRAORE.

Le Vendredi 11 décembre 2020, la Compagnie Atelier des Arts de la Scène de Saint-Louis, va proposer la pièce « Awa m’a dit », à partir d’un texte de Hermas GBAGUIDI et une mise en scène Babacar FAYE. Immédiatement après, les festivaliers seront invités à voir la pièce « Djon ni be sinin don » de la Compagnie Noor Alima Togola, à partir d’un texte et d’une mise en scène de Michel BERETI.

Le Samedi 12 décembre 2020, la Compagnie Reflexe, à partir d’une idée originale et d’une mise en scène de Isidore Koumbia, va inviter le public à voir sa pièce « Mare du racont-Arts ». Et, enfin, ce sera le tour de la Compagnie Anw Jigi Art, à partir d’un texte et d’une mise en scène de Sidiki Yougbaré, de tenir les planches avec sa pièce « D’ici et d’ailleurs ».

5 séances de lecture spectacle au programme

Du mardi 8 au samedi 12 décembre 2020, chaque soir de 16 h 10 à 17 h 20, les festivaliers pourront suivre des lectures spectacles. Déjà le mardi 8 décembre 2020, le texte « Musika » d’Aristide TARNAGDA sera présenté par les étudiants du Conservatoire Balla Fasséké.

Le mercredi 9 décembre 2020, se sera le tour des élèves de l’INA de présenter le texte « Le cas Ag Inane » de Boubacar Belco DIALLO.

Le jeudi 10 décembre 2020, c’est avec beaucoup de plaisir que le public de Sikasso va découvrir le texte « Au nom du thé, du sucre et du grin » d’Issouf Koné (Chantier dramaturgique Levis TOGO).

Le vendredi 11 décembre 2020, les festivaliers pourront découvrir le texte « Sud Nord, kotèba des quartiers » de Jean Louis Sagot Duvauroux (Chantier dramaturgique Levis TOGO).

Le samedi 12 décembre 2020, ils seront invités à voir le texte « Incendie » de Wajdi Mouawad (Chantier dramaturgique Levis TOGO).

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav