Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival de Sélingué 2019 : Des stylistes maliens d’un très haut niveau pour faire briller la mode malienne

mardi 2 avril 2019

Le Festival International de Sélingué, en plus de la musique, c’est aussi la mode. Et, dans le cadre de l’édition 2019 de cette manifestation culturelle qui occupe fièrement sa place dans l’agenda culturel au Mali, les festivaliers ont eu le privilège d’apprécier de talent de 4 couturiers maliens : Adama Justin, Nefertouty, Dianguina Tanapo et Nano style.

« Plus besoin d’aller dans les pays de la sous région pour se faire des habits sur mesure ». Cette phrase qui revenait comme un refrain de la part du Maître de cérémonie Kaourou Kaba, traduit à n’en pas douter la qualité des œuvres présentées lors des deux défilés de mode.

S’il y a eu trois nuits de manifestations intenses à Sélingué, sans oublier les conférences débats de la journée, il faut dire qu’en plus des concerts, ce sont deux nuits qui ont été consacrées aux défilés de modes.
Le vendredi 29 mars 2019, les stylistes Adama Justin et Nefertouty, ont rivalisé d’ardeur dans un jeu de mannequins qui mettait en valeur leurs créations.

Si du côté de Nefertouty l’occasion était bonne pour lever le voile sur sa nouvelle collection intitulée « Yeleen », Adama Justin Diakité de son côté a invité les festivaliers à découvrir sa collection en hommage au Mali.

Le Samedi 30 mars 2019, la deuxième nuit du défilé de modes a fait la place à des œuvres de très belle facture. Ce soir-là, des stylistes comme Dianguina Tanapo et Nano style, ont convaincu l’assistance d leur talent.

Dans une démarche de revalorisation du bogolan, Dianguina Tanapo dans collection bien belle a mis ses pieds dans les sillons tracés par un grand de la mode malienne qui n’est plus de ce monde : Chris Seydou. Oui, on ne peut pas aujourd’hui travailler le bogolan, sans faire référence à ce grand maître. Et, mieux qu’une référence, Dianguina Tanapo par la qualité de son travail, se présente aujourd’hui comme une réincarnation de l’illustre disparu.

Pour sa part, dans une recherche action pour satisfaire les futurs mariés, Nano création a pratiquement invité les festivaliers à assister à un défilé de modes à l’allure d’une invitation au mariage, tant les robes de mariés étaient belles.

Pendant ces deux soirées dédiées à la mode, ce pas moins de 40 modèles réalisés par des stylistes maliens, dans du tissu malien, qui ont été présentés aux milliers de festivaliers, dont certains n’en demandaient pas mieux.

Et, cette édition du festival de Sélingué s’est positionnée d’avantage comme un espace de promotion de la création de modes maliens.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.