Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival « Rendez-vous chez nous à Bamako » : C’est parti pour la 4ème édition

jeudi 20 février 2020

La 4ème édition du Festival « Rendez-vous chez nous à Bamako », placée sous le thème du « vivre ensemble » a démarré le 20 février 2020, à Magnambougou. En plus des discours, les prestations de marionnettes géants et de l’Ensemble instrumental du Mali étaient au programme.

Du 20 au 22 février 2020, le quartier de Magnambougou en Commune Vi, va connaître une animation particulière. Dans le cadre de la quatrième édition du Festival « Rendez-vous chez nous à Bamako », placée sous le thème du « vivre ensemble », l’Association Arts, Marionnettes, Musiques, Clowns, danse dans nos Rues, a concocté une programmation alléchante.

Dans la nuit du jeudi 20 février 2020, à partir de 20 heures, deux pièces de théâtre (Cie sac à parole du Mali et la CIE Blonba), un spectacle de danse (Cie Diaama Yeelen du Mali) et un concert géant de Habib Koité, ont été programmés.

Dans la soirée du vendredi 21 février 2020, les bamakois sont invités à venir voir à partir de 20 heures, la prestation de la Cie Ivoire marionnette de Côte d’Ivoire, une pièce de théâtre de la Cie Awn Djigui Art du Mali, une comédie musicale de la Cie Siraba du Burkina Faso, et le concert géant qui sera animé par Mariam Koné et Mylmo N Sahel.

Le Samedi 22 février 2020, la dernière nuit du festival, propose à partir de 20 heures les prestations de la Cie Afuma du Togo (Echasse), une pièce de théâtre de la Cie Côté court du Mali, et un concert animé par le Badema national du Mali, la Cie The Mix du Mali (Danse Hip Hop) et par le célèbre reggaeman Koko Dembélé.

Parallèlement à ces manifestations nocturnes, toutes les dispositions ont été prises pour des animations dans la journée de 10 heures à 17 heures. Le vendredi 21 février 2020, en plus de la Compagnie NAMA qui va assurer une animation à l’Ecole écureuil de Magnambougou et à l’Ecole Bassitan Barry de Missabougou, la Cie Tinnfan de Guinée Conakry (Danse), la Cie Ardji Ambiance du Burkina Faso (Danse), la Cie Don sen Folo et graines de danseurs du Mali, vont proposer des prestations au Rond point Wahab Berthé de Magnambougou. Suivra ensuite le Ballet national en danse également.

Quant à la journée de Samédi 22 février 2020, à partir de 10 heures Salamata du Mali, va assurer une prestation de conte à l’Institut des jeunes aveugles du Mali. Elle y sera suivie par la Cie Ardji Ambiance du Burkina Faso pour une prestation de danse.

Une cérémonie riche en couleurs, sons, et souvent même en pas de danse, a été organisée pour annoncer le démarrage de toutes ces activités culturelles qui a n’en pas douter contribue largement à l’animation socio-culturelle de la commune VI du District de Bamako. Et, c’est avec beaucoup de joie que Seydou Sangaré, Coordinateur des chefs des 10 quartiers de la Commune VI, a félicité Yacouba Magassaba, Directeur artistique du Festival « Rendez-vous chez nous à Bamako », pour l’organisation de cette 4ème édition. Il a ensuite souhaité un très bon séjour à tous les artistes qui sont venus du Mali, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée Conakry, du Togo et du Bénin. Avant de rappeler le rôle important de l’artiste dans nos sociétés, il a invité tous les citoyens à leur vouer un respect dans nos cités.

Abdala Diarra, 5ème adjoint au Maire de la Commune VI, a salué cette initiative qui anime chaque année sa commune, qui reste selon lui, l’une des plus grandes du Mali avec 800 000 habitants et 10 quartiers. Il a formulé des vœux de réussite de cette activité qui a toute l’attention de la Marie de la Commune VI.

Pour sa part, Yacouba Magassouba, Directeur artistique du Festival « Rendez-vous chez nous à Bamako », après avoir fait observer une minute de silence pour tous les soldats tombés sur le champ de l’honneur, a rappelé que c’est à juste titre qu’il a été décidé de placée la quatrième édition de la manifestation sous le thème : « Vivre ensemble ». Selon lui, le choix de ce thème est loin d’être anodin, d’autant plus que la problématique de la paix et de la cohésion sociale est devenue un casse-tête au Mali. « A travers notre festival, nous visons trois objectifs : sensibiliser les uns et les autres à vivre ensemble ; former les jeunes aux marionnettes et récréer la population », a-t-il indiqué.

Et, conformément à ces objectifs, il a profité de l’occasion pour dire merci à tous les participants, notamment ceux venus du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Togo, de la Guinée et du Bénin, sans oublier ceux du Mali. « Pendant trois jours, en plus des spectacles ici sur le terrain Ecoma, nous aurons d’autres spectacles à l’Institut français, au Rond point Wahab Berthé, à l’Ecole Ecureuil de Magnambougou, à l’Ecole Bassitan Barry à Missabougou et à l’Institut des Jeunes aveugles du Mali », a-t-il conclu.

En sa qualité de responsable du Programme star, chargé de présider le lancement des activités de la 4ème édition du Festival « Rendez-vous chez nous », Drissa Samaké de Blonba a rappelé que la Direction du Développement et de la Coopération soutient le secteur de la culture de ses pays partenaires afin de permettre aux artistes et aux professionnels de la culture de se former et de renforcer leurs capacités, de développer leurs activités, leurs organisations et leurs réseaux, d’obtenir le respect de leurs droits, la reconnaissance de leur travail et l’amélioration des conditions-cadre de celui-ci.

Il a indiqué que pour la bonne marche de cette mission au Mali, la Direction du Développement et de la Coopération Suisse a mandaté WOKLONI SARL, sous le label BlonBa pour l’exécution du projet « STAR » (Soutien Technique eu Monde Artistique). Il a précisé que c’est le cadre de ce programme, qu’en novembre 2019, BlonBa a lancé un appel à projets. « 15 projets ont été retenus dont le Festival Rendez-vous chez nous à Bamako », a-t-il indiqué. Avant d’ajouter que leur souhait est que cet appui financier du projet STAR permette aux bénéficiaires de développer leurs activités. Enfin, il a rassuré du soutien de BlonBa pour cette manifestation, depuis sa première édition.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav