Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival International du slam et de l’Humour : La 5ème édition aura lieu du 15 au 20 mars 2018

jeudi 1er mars 2018

Du 15 au 18 mars 2018, Bamako va abriter la 5ème édition du Festival International du Slam et de l’Humour (FISH). Placée cette année sous le thème de « l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap et de vulnérabilité », l’édition 2018 du FSH était le 28 février 2018 au centre d’une conférence de presse à la Maison Agoratoire. Ce fut l’occasion pour présenter le projet voice ou « la voix des enfants différents ».

Pour cette conférence de presse de l’édition 2018 du Festival International de Salam et de l’Humour, Abdoul Aziz Koné, Président du Groupe Agoratoire et Directeur du FISH, avait à ses côté : Corinne Michaelli de l’Institut Français du Mali, Ramata Coulibaly de OXFAM et Fatoumata Touré de la Fondation Salif Keita.

« Nous sommes ce soir réuni pour le lancement de la 5ème édition du FISH et du lancement du projet Voice », a déclaré Abdoul Aziz Koné. Il a ajouté que l’édition de cette année est parrainée par Salif Keita et portera sur le thème de « l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap et de vulnérabilité ».

Pour sa part, Ramata Coulibaly a indiqué que le thème de l’édition de cette année du FISH cadre avec les missions de OXFAM, et surtout de son projet Voice. « Les personnes en situation de handicap sont au centre de nos préoccupations », a-t-elle indiqué. Avant d’ajouter que celui qui donne l’occasion à ces personnes-là pour qu’elles s’expriment, doit bénéficier leur collaboration. « Nous travaillons à faire changer le regard que la société porte sur les personnes vivants avec un handicape », a-t-elle précisé.

« Je suis heureuse de voir que plusieurs partenaires s’associent désormais au FISH que nous avons soutenu depuis les premières heures », a indique Corinne Michaelli de l’Institut français du Mali. Elle a salué la décision du Festival de s’impliquer cette année dans l’inclusion sociale des personnes vivant avec un handicap.

Elle aussi annoncé que comme dans le cadre des éditions passées, cette année encore le réseau des Instituts français va s’impliquer pour faire venir un certain nombre de slameurs sur Bamako pour le FISH, notamment de la Côte d’Ivoire, du Tchad, de Bobo-Dioulasso et du Sénégal.

En sa qualité de représentante de Fondation Salif keia, Fatoumata Coulibaly, au nom du parrain, a indiqué toute la joie du Rossignol de la musique malien d’avoir été choisi comme le parrain de cette édition. Selon elle, en principe Salif Keita devait être là pour cette conférence de presse de lancement de l’évènement, n’eut été son déplacement en dehors du pays. Elle a félicité et encouragé les organisateurs pour cette belle initiative de choisir un thème en relation avec « l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap et de vulnérabilité ».

Au titre des innovations de cette année, le Directeur du Festival a annoncé l’organisation de la Compétition nationale d’Humour, la soirée de l’inclusion sociale, le défilé de mode, des ateliers en faveurs des handicapés et le panel de discussion sur le thème : « l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap et de vulnérabilité ».

Pour l’édition de cette année les bamakois pourront voir des artistes comme : Nira Blessing, Aboubacar S Traoré dit Boodes, Sangaré Modibo (Burkina Faso), Sea Touho Palou raphael, Mahamoud Traoré dit Zebal et Yaya Kassé (Guinée Conakry), Coulibaly Katcha Bienvenu, Adama Dolo et Zongo (Côte d’Ivoire), Les duos du Sénégal et Clair MC (Sénégal), Didier lalaye dit Croquemort du Tchad, Elten Regillio des Pays bas, Almamy Kyé de la France, Pheno, Marck, Saccachrosse, Aziz Sten’K, Mariam Koita, Mohamed Sany, Abdoul Razack, Club Slam Agoratoire, Chekinito, Choco et Makan, Yelebougou Yaro et Yôrô (Mali).

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en