Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival International du Faguibine : La 1ère édition aura lieu du 11 au 13 août 2017 à Goudam

jeudi 16 mars 2017

Le développement du cercle de Goundam en ligne de mire. Du 11 au 13 Août 2017 se tiendra à Goundam la 1ère édition du Festival International du Faguibine (FIF). Cette édition est placée sous la haute présidence de Mme Seck Oumou Sall, maire de la commune urbaine de Goundam.

Le Thème choisi pour cette édition est ‘’La culture de la paix et de la cohésion sociale dans le cercle de Goundam’’. Selon la commission d’organisation qui est à pied d’œuvre pour la réussite de cette première édition, le FIF est une manifestation artistique et culturelle organisée par l’association (Action Citoyenne pour le Développement Durable au Mali). Son objectif est de valoriser et développer le potentiel agropastoral, promouvoir les différents lacs qui sont en voie de disparition, renforcer la paix, la cohésion sociale et le vivre ensemble dans le cercle de Goundam.

De leur point de vue, l’organisation du FIF répond à une nécessité de contribuer au développement local à travers la valorisation du système Faguibine, promouvoir la paix et la diversification des activités artistiques, culturelles et touristiques dans le cercle de Goundam.

Pour se faire, durant les trois jours que dureront le FIF, sera organiser des colloques et des conférences autour de la paix et la situation actuelle des lacs ; des défiles de mode des tenues traditionnelles ; la dégustation de mets locaux ; des expositions du potentiel artisanal et des concerts avec des artistes locaux et d’autres de renom international.

Le FIF se tient à un moment où le cercle fait face à une insécurité résiduelle, donc, les organisateurs pensent que le FIF est un moyen de résistance et de soutien aux populations du cercle. Une façon pour eux de prouver aux yeux du monde que le cercle de Goundam a la capacité de se réconcilier avec lui-même et que les goundamiens sont capables de se mettre ensemble quand l’essentiel est remis en cause.

Aussi, ils estiment que pour cette première édition, ce sont environs quelques 500 à 700 festivaliers qui sont attendus.

La marraine de l’événement n’est autre que celle qui a bravé le danger aux pires moments de la crise que nous avons vécu en 2012, Mme Seck Oumou Sall non moins maire de la commune urbaine. A en croire les organisateurs, elle entend tout mettre en œuvre pour que cette première édition soit une réussite totale. Ils concluent en annonçant l’organisation d’une conférence de presse de lancement pour les jours à venir.

Commission Communication du FIF

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de