| |

Festival-Foot-Média Boukary Daou (FMB) : Le Centre Kadi Star rend hommage à la presse

mardi 24 septembre 2013

A l’occasion de son anniversaire, le 22 septembre 2013, le Centre de formation de football « Kadi-Star  » a organisé un festival intitulé ‘’Festival-Foot-Média Boukary Daou (FMB)’’ pour rendre hommage à la presse malienne. Les festivités se sont déroulées sur le terrain COSMOS en face du Lycée Ibrahima Ly, à Banankabougou, sous la présidence du président de la Maison de la presse, Makan Koné, en présence du promoteur du Centre Kadi-Star Dramane Traoré dit Faras, du Directeur de publication du Républicain Boukary Daou, du président de l’Association des Entraineurs de football du Mali Mamadou Moussa Diané, de la représentante du président de l’Association des Journalistes Sportifs du Mali (AJSM) Bintou Dagnoko et d’un public nombreux de parents des joueurs et du monde de la communication.

Des enfants heureux, un public conquis et des supporters bouillants on été les témoins oculaires de cette mess du football des jeunes. Dramane Traoré dit Faras, le promoteur du Centre Kadi Star a entamé ses propos par la présentation de son centre qui a été porté sur les fonts baptismaux un certain 22 septembre 2009 dans le seul souci de participer à la formation des jeunes talents qui pourront un jour servir le pays souligne-t-il. Nonobstant les difficultés, je parviens à maintenir le rythme accentue-t-il. Boukary Daou est tout d’abord un jeune frère en plus un collaborateur. Il nous a toujours accompagnés pendant nos activités. Raison pour laquelle nous avons décidé de faire honneur à toute la presse à travers sa modeste personne, en lui dédiant cette fête du football mentionne-t-il. Il n’y a rien derrière ce choix, c’est une reconnaissance du centre envers sa modeste personne pour les efforts consentis à nos côtés. Il n’y a pas de progrès sans les journalistes, surtout en matière de football. Les grands clubs du monde en ont montré l’exemple dans la communication. Moi et mes 300 jeunes aspirent reconnaître aux journalistes du Mali cette place à travers la personne de Boukary Daou rappelle-t-il. Makan Koné, le président de la maison de la presse fera savoir que Dramane Traoré est entrain de fournir des efforts colossaux pour l’essor de notre sport roi qu’est le football, c’est une obligation de l’aider car il participe ardemment aux progrès du football malien indique-t-il. Les journalistes du Mali vous accompagneront désormais afin de rehausser le prestige de votre centre de formation ajoute-il. C’est un Boukary Daou ému qui s’adresse à l’auditoire : « je suis profondément touché, ému par l’honneur que vous me faites de dédier à la presse et de lier mon nom à votre prestigieux festival, que vous organisez cette année pour donner un cachet particulier à l’anniversaire de ce Centre de formation ». Il a énuméré certaines inventions du promoteur Dramane Traoré. Le Centre de Formation de football Kadi-Star est essentiellement le fruit d’un effort inlassable que vous portez depuis près de deux décennies, avant d’ajouter qu’il est tout simplement « un savant du football mais qui est manifestement ignoré, alors qu’il a tant de choses à apporter à notre football qui peine à trouver ses marques ». Depuis 2009 où le Centre de formation Kadi Star a ouvert ses portes officiellement, ses activités de tous les jours sont l’apprentissage, la formation, le perfectionnement au niveau du football d’élite. Selon Boukary Daou, le « centre est doté de matériels incontournables, sans jamais bénéficié d’appuis de l’Etat  ». Il a saisi cette occasion pour lancer un appel aux autorités sportives et aux partenaires du sport afin de regarder du côté de ce centre qui est un vivier de jeunes talents. « Nous sommes reconnaissants de l’hommage que vous rendez aux hommes de média en général pour leur rôle. J’adresse une sincère félicitation aux journalistes sportifs, et rends un vibrant hommage à l’AJSM (l’association des journalistes sportifs du Mali) pour la qualité de leur travail de tous les jours et la solidarité qui marque leur rapport  », a-t-il ajouté.
En associant la presse à ce festival, il n’y a pas de doute, que vous êtes partisan de la liberté d’expression qui a toujours coûté chère et qui continuera de l’être, selon Boukary Daou. « Nous célébrons l’anniversaire de votre centre en face du Lycée qui porte le nom de feu Ibrahima Ly (Paix à son âme). Comment ne pas rendre hommage ici, à l’auteur de ‘’Toiles d’Araignée’’ et de ‘’Les Noctuelles vivent de Larmes’’, lui qui fut le partisan de la libre expression, de la liberté d’opinion et l’adversaire juré de l’arbitraire et de l’autoritarisme ? », a indiqué Boukary Daou. Avant de souhaiter joyeux anniversaire et longévité aux jeunes ‘’Autruches’’ et leur Centre. En fin de matinée, le président de la maison de la presse Makan Koné a annoncé l’institutionnalisation prochaine d’un trophée et l’organisation de journées sportives en collaboration avec Kadi-Star.
Après les discours place fut faite aux jeunes du centre qui ont émerveillé l’assistance par des gestes techniques via des mini-ateliers et des un contre un. Le clou de l’événement fut le match de gala entre la sélection de Banankabougou et l’équipe de Kadi Star. Après le coup d’envoi symbolique du parrain Boukary Daou, les jeunes de Kadi Star prennent d’assaut le camp adverse tout en pratiquant un football chatouillant sans parvenir à trouver le chemin des filets du gardien de Banankabougou Mamadou Bamba qui a chaque occasion sortait le grand jeu pour escamoter le ballon sur sa trajectoire. Nonobstant les innombrables occasions en leur faveur, l’arbitre envoie les acteurs à la pause sur un score nul et vierge de zéro but partout. A la reprise, Dramane Traoré dit Faras procède à quelques remaniements qui ne porteront pas fruit car l’excellent Mamadou Bamba de la sélection de Banankabougou parvient à garder sa cage inviolée jusqu’à la fin du temps réglementaire. La fête fut belle et riche en couleur.

Hadama Fofana,
Moussa Samba Diallo

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav