Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Évènements malheureux des 10 et 11 juillet 2020 à Bamako : Le Barreau demande l’ouverture d’une enquête indépendante

mercredi 15 juillet 2020

Dans un communiqué de presse à la date du 14 juillet 2020, le Barreau du Mali a demandé l’ouverture d’une enquête indépendante en vue de situer les responsabilités. Il y a rappelé à toutes les parties, la nécessité de recourir aux voies de droit existantes et au dialogue pour une résolution de la crise socio-politique. Lisez l’intégralité du communiqué !

DECLARATION DU BARREAU DU MALI

N° 002/0A/BAT/MSMC/2020

Le Barreau du Mali ;

Face à la situation Sociopolitique que connait notre pays depuis plusieurs mois, le Barreau du Mali a rendu public, la Déclaration en date du 16 juin 2020, largement diffusée et poursuivi ses actions en dépêchant en direction de toutes les parties (Majorité́/M5 RFP) et du Président de la République une délégation conduite par le Bâtonnier.

A toutes les étapes de cette mission d’intérêt national, le Barreau a réitéré son appel pressant quant à l’extrême urgence et à la nécessité pour tous les acteurs à « faire preuve de clairvoyance et de retenue, tant dans leurs déclarations, que dans leurs actes et à préserver l’ordre public, la paix et la sécurité sur toute l’étendue du territoire national. »

Le constat des événements survenus les 10 et 11 juillet 2020 à Bamako, a laissé le Barreau stupéfait et non sans indignation par :

- les pertes en vie humaines et les nombreux blessés ;
- les destructions des biens publics et privés ;
- l’utilisation disproportionnée et abusive de la force dans le cadre du maintien de l’ordre ;
- et de graves atteintes aux libertés et aux droits fondamentaux des paisibles citoyens.

Le Barreau :

S’incline devant la mémoire des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés ;
- Demande l’ouverture d’une enquête indépendante en vue de situer les responsabilités ;
- Rappelle enfin, à toutes les parties, la nécessité de recourir aux voies de droit existantes et au dialogue pour une résolution de la crise socio-politique.

Bamako, le 14 juillet 2020
Le Bâtonnier
Moustapha S.M CISSE

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav