Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Eliminatoire Coupe du monde Russie 2018 : Mali/Côte d’Ivoire, Mohamed Magassouba table sur les jeunes

mardi 3 octobre 2017

Mathématiquement et logiquement éliminés, les Aigles du Mali vont jouer ce vendredi contre les éléphants de la Côte d’Ivoire, le 6 octobre 2017, dans le cadre de la 5ème et avant dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. A cet effet, les sélectionneurs intérimaires Mohamed Magassouba et Fousseyni Diawara, ont sorti une liste de 23 mousquetaires qui prendront part à cette rencontre au stade du 26 Mars de Yirimadio. C’était le samedi 30 septembre au siège de la Fédération Malienne de football.

« Le staff technique que je conduis par la grâce de Dieu, nous avons la foi d’assumer cette responsabilité, surtout un devoir patriotique. Quand un citoyen est appelé au front, il doit se battre avec les moyens de bord, et nous en assurons que nous allons nous battre avec les moyens de bord », c’est par ce ton guerrier que Mohamed Magassouba a introduit ses propos à cette traditionnelle conférence de presse d’avant match. Avant de dévoiler la liste des 23 mousquetaires, le sélectionneur national des Aigles a rappelé la composition de son staff qui a le devoir d’accompagner l’équipe nationale.

Pour la réception de la Côte-d’Ivoire de ce vendredi comptant pour la 5ème et avant dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018, Mohamed Magassouba, le sélectionneur national, a tablé sur les jeunes. Certains pour leurs apparitions avec les Aigles pour la première fois.

« A notre niveau, nous avons tablé sur des critères tels que la jeunesse, la valeur et surtout le caractère. Et, nous considérons ces trois facteurs, comme les principaux sur lesquels, l’équipe nationale du Mali doit se rebâtir. Quand on dit que nous allons bâtir l’équipe sur la base de la jeunesse, nous n’allons pas rejeter ceux qui ont plein de talent, qui ont beaucoup d’expériences à apporter à cette jeunesse-là », a indiqué Mohamed Magassouba.

A noter que cette rencontre est prévue ce vendredi au Stade du 26 mars de Yirimadio, à partir de 19 heures. Après 4 journées, le Mali occupe la 4ème place au classement avec seulement 2 unités, derrière le Gabon (3ème, 4 pts), le Maroc (2ème, 6 pts) et la Côte d’Ivoire (1er, 7 pts).

Les 23 Aigles mobilisés contre la Côte d’Ivoire

Gardiens (3) : Djigui Diarra (Stade malien), Adama Keita (Djoliba AC), Aly Yirango (Dinan Lennon/France).

Défenseurs (7) : MollaWagué (Watford/Angleterre), Youssouf Koné (Reims/FRA), BakayeDibassy (SC Amiens/France), Hamari Traoré (Rennes/France), FalayeSacko (Vitoria Guimarães/POR), OusseynouCissé (Milton Keynes/Angleterre), Mamadou Fofana (Alanyaspor/TUR).

Milieux (6) : Yacouba Sylla (Panathinaïkos/GRE), Lassana Coulibaly (SCO Angers/France), DiadiéSamassékou (Red Bull Salzbourg/AUT), Souleymane Diarra (RC Lens/FRA), Yves Bissouma (Lille/France), Amadou Haïdara « Doudou » (Red Bull Salzbourg/AUT).

Attaquants (7) : Adama Traoré « Malouda » (TP Mazembe/RDC), Moussa Djénépo « Maldini » (Standard Liège/BEL), Kalifa Coulibaly (FC Nantes/FRA), NouhaDicko (Hull City/Angleterre), Moussa Doumbia « Chico » (FK Rostov/RUS), Moussa Maréga (FC Porto/POR), AdamaNiane (Troyes/FRA).

Lamine Kané

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques