Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Élections régionales du 15 octobre 2017 au Venezuela : Le Parti SADI salue la large victoire du Parti Socialiste Unifié

mercredi 1er novembre 2017

Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance salue la large victoire du Parti Socialiste Unifié (PSUV) aux élections régionales du 15 octobre en remportant 18 des 23 Etats que compte le pays contre seulement 5 Etats pour la coalition de l’Opposition réunie autour de la Table de l’Unité Démocratique (MUD) et Action Démocratique (AD).

Pour le Parti SADI, les élections régionales du 15 octobre 2017confirment :

-  Le rejet et la condamnation par l’immense majorité des vénézuéliens (61% de participation) de tous ceux qui ont fait le choix de la déstabilisation des institutions et de l’Etat, qui ont décrété l’insurrection et appelé ouvertement à l’intervention armée en lieu et place de la confrontation des idées et des projets politiques. Les apologistes de cette tendance putschiste ont été disqualifiés légalement ou sévèrement battus : Henrique Caprilès, Henri Falcon, Freddy Guevara, Leopoldo Lopez, Lilian Tintori à l’exception notable de la tendance la plus modérée de l’opposition représentée par Action Démocratique (AD)de Ramos Allup qui remporte les quatre (4) gouvernements régionaux du pays ;
-  La victoire tactique et stratégique du chavisme comme force politique incontournable (54% contre 45% pour l’opposition) et disposant d’une large majorité sociologique malgré le climat de violence orchestré par l’opposition, la guerre économique qui provoque la pénurie des denrées de première nécessité et l’inflation, les campagnes d’intoxication menées par certains medias internationaux aux ordres, les pressions diplomatiques ;
-  L’engagement démocratique, pacifique, courageux et digne du peuple vénézuélien qui avait auparavant exprimé massivement son soutien à l’Assemblée Nationale Constituante pour ouvrir une nouvelle page politique dans le pays ;
-  Enfin, cette victoire du Parti Socialiste Unifié (PSU) démontre clairement l’échec cuisant et l’isolement grandissant de l’opposition qui n’a ni projet politique alternatif, ni vision, ni ancrage dans le pays réel et dans le pays légal.

Bamako, le 31 octobre 2017

Le Bureau Politique
Le Secrétaire Administratif
Nouhoum Keita

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques